► 8 choses à savoir sur le métier d'ostéopathe et l'ostéopathie

Qu’est-ce qu’un ostéopathe ? Comment devenir ostéopathe ?

Source image : https://hiver.samoens.com/commerce-et-service/1/393061-

L’ostéopathe est un professionnel, un pratiquant de l’ostéopathie. Il s’agit en fait d’un médecin ou d’un simple professionnel qui apporte des soins par la manipulation des muscles ou des os. Cette activité est davantage plébiscitée par des étudiants qui s’empressent de suivre un cursus de formation en ostéopathie. Chaque année, environ 2000 étudiants acquièrent le statut d’ostéopathe.
L’ostéopathie est une médecine complémentaire, une technique de manipulation corporelle.Il s’agit en fait d’une médecine manuelle qui consiste en un massage musculaire et/ou osseux. Cette technique a pour finalité, d’optimiser le fonctionnement de l’organisme en levant tous les blocages musculaires et articulaires. Pour y parvenir, l’ostéopathe utilise les techniques de torsion, de massage, d’élongation…et de pression afin de rétablir les équilibres.
Pour devenir ostéopathe, plusieurs possibilités vous sont offertes. Il existe une palette d’instituts de formation qui mettent à la disposition du public, un cursus de formation en ostéopathie. La formation dure environ 5 ans (bac+5) dans une école de formation privée pour un budget d’environ 8000 à 9000 €. Vous pouvez également vous réorienter lorsque vous êtes déjà médecin ou kinésithérapeutes et devenir ostéopathe.

Formations ostéopathe en France à Paris, Bordeaux, Nantes, Lyon, Montpellier, Renne, Nice, Grenoble

Source image : https://www.formation-professionnelle.fr/2017/11/14/rencontrer

L’ostéopathie est un corps de compétence au même titre que d’autres filières de formation. De ce fait, ce statut est officiellement reconnu par le législateur français grâce au décret du 4 mars 2002. Ainsi, la formation est accessible à tous les bacheliers et médecins qui souhaitent poursuivre une carrière en ostéopathie. La durée du cursus de formation dans ces villes françaises est passée de 2300 heures à 4860 heures.
De plus, le décret va plus loin en imposant aux apprenants, au moins 150 actesde consultation tout au long de la formation. Le centre de formation doit s’assurer d’offrir à ses apprenants, l’opportunité d’effectuer des actes de consultation au sein de l’établissement d’accueil. En addition, les écoles de formation doivent être équipées d’une clinique pour pouvoir délivrer un diplôme légal.
Par ailleurs, le cursus de formation dans les écoles de formation de ces villes est quasi identique. Vous avez deux ans de cours théoriques (anatomie, sémiologie, biologie…et physiologie) avec un accent mis sur le diagnostic et l’observation professionnels du corps. Le choix de l’école dépend donc de votre ville de résidence, mieux encore de vos préférences.

Différences entre un kinésithérapeute et un ostéopathe

Source image : http://controverses.mines-paristech.fr/public/promo14/promo14_

Etablir une différence entre le kinésithérapeute et l’ostéopathe n’est pas toujours facile pour les profanes. Ces deux spécialistes offrent des prestations qui, en apparence, semblent similaires. En réalité, il est possible d’établir des différences entre ces deux spécialités de la médecine du bien-être. La kinésithérapie et l’ostéopathie sont des disciplines sœurs dans le cadre où elles offrent des soins basés sur les techniques de manipulation.
Le travail du kinésithérapeute est beaucoup plus axé sur l’ensemble du système musculo-tendineux. Son action ici est beaucoup plus localisée avec pour point d’ancrage, les parties douloureuses du corps. Son expertise se résume à deux points d’analyse, d’abord un traitement passif puis enfin un traitement de proprioception et de réathlétisation. En plus de son traitement manuel et/ou à l’aide d’un appareillage sophistiqué, le kinésithérapeute prodigue des conseils et offre un apprentissage d’auto-traitement pour une hygiène de vie optimale.
L’ostéopathe par contre, s’occupe des problèmes affectant l’ensemble de la structure corporelle. Il diagnostique et traite tous les blocages musculaires et osseux  du corps humain. Son approche est globalisante avec pour objectif, de ramener l’harmonie fonctionnelle et structurelle du corps humain. Grâce à la technique manuelle, l’ostéopathe remonte à la source de la pathologie pour enfin la soulager ou l’éradiquer.

Les meilleurs cabinets d’ostéopathie en France

Source image : https://votre-osteopathe-toulouse.com/fr/activite/osteopathie/minimes

En France comme partout ailleurs, il existe des cabinets d’ostéopathie. La vérité c’est que tous ces cabinets n’offrent pas toujours un service de qualité remarquable. Il en existe plus d’une centaine en France, mais parmi ceux-ci, nous avons pu localisés ceux qui offrent des prestations de qualité. Voici en fait une sélection des meilleurs cabinets d’osthépathie :

Ces cabinets offrent des prestations à la hauteur des attentes de patients. Vous pouvez vous y rendre si jamais vous souhaitez bénéficier des soins de qualité en ostéopathie. De plus, à chaque cabinet son mode de fonctionnement, ce qui veut dire que vous ne retrouverez pas toujours les mêmes prestations dans ces établissements de soins corporels. Les heures d’ouverture sont précisées, y compris les jours ouvrés.

Ostéopathie : Mutuelle et remboursement, reconnaissance officielle de l’ostéopathie

Source image : http://www.soccermascouche.com/www/SiteWP/politique

L’ostéopathie est une activité, mieux un corps de métier reconnu par le législateur français. C’est en fait le décret du 4 mars 2002 qui officialise et légalise cette pratique en France. Ce décret sera complété par une suite de décrets et arrêtés afin de bien organiser cette profession. Vous aurez en occurrence les décrets de mars 2007, 2014, 2015 et 2016.
Par ailleurs, parce qu’il s’agit d’une profession appartenant à la mutuelle santé, chaque patient peut en fait bénéficier d’un remboursement. La mutuelle santé est là pour rembourser les frais de santé qui ne concernent pas les régimes de santé obligatoires. Le remboursement peut englober une partie des frais dépensés ou tout ou moins, la totalité dans le cas des prestations non prises en charge et bien d’autres cas. Ici, c’est l’assurance-maladie qui définit le taux de remboursement qui est très souvent calcule en tenant compte d’un tarif déterminé au préalable.
Les mutuelles pour ostéopathie offrent plusieurs forfaits de remboursement. Ce qui implique une certaine concurrence entre les mutuelles et plusieurs opportunités de choix de la part des patients.Vous pouvez ainsi obtenir un remboursement à hauteur de 400 € l’an lorsque vous êtes assuré. Le choix d’une bonne mutuelle de santé ostéopathie est donc primordial afin d’obtenir le meilleur remboursement qui soit pour votre thérapie.

 Les écoles d’ostéopathie à Strasbourg, Lyon, Paris, Nantes, Lille, Toulouse, Rennes, Bordeaux

Source image : http://www.cos-osteopathie.fr/

Il existe plusieurs centres ou écoles de formation en ostéopathie dans l’ensemble du territoire français. Ces écoles offrent des prestations en matière d’acquisition des compétences en ostéopathie. De plus, elles sont agréées par l’autorité compétente et sont mises à la disposition de tout le public, notamment les médecins (ceux qui veulent se réorienter) et les titulaires du Bac. Ces écoles sont :

  • le Centre Européen d’Enseignement Supérieur de l’Ostéopathie à Lyon (CEESO)
  • le Collège Ostéopathique Strasbourg
  • l’Ecole Supérieure d’Ostéopathie à Paris (SUPOSTEO)
  • l’Institut des Hautes Etudes Ostéopathiques à Nantes (IDHEO)
  • l’Institut Supérieur d’Ostéopathie à Lille (ISO)
  • l’Institut Toulousain d’Ostéopathie à Toulouse (ITO)
  • l’Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie de Rennes (IFSO)
  • le Collège Ostéopathique de Bordeaux (COB)

Ces différents écoles et instituts vous permettent de suivre une formation professionnelle en ostéopathie. Les débouchés de cette filière de formation sont nombreux et vous pouvez travailler soit en privé, soit en public. Toujours est-il qu’à la fin de votre formation, plusieurs cabinets d’expertise peuvent vous courir après du fait de vos compétences en soins ostéopathiques.

Se soigner par l’ostéopathie : Origine et bienfaits contre la dépression et la douleur

Source image : http://www.complicesante.ca/osteopathie/

Les soins ostéopathiques sont accessibles pour tous les âges. Cette médecine manuelle est faite pour atténuer toutes les douleurs et/ou troubles affectant les systèmes du corps humain. De par son approche globale, l’ostéopathie est en même de soigner les affections musculaires, osseuses et même du système nerveux. Une médecine dont le but est d’harmoniser le fonctionnement de l’organisme humain.
L’origine de la médecine manuelle se situe bien avant Jésus-Christ. Cette pratique a évolué au fil des années et a fait naître plusieurs branches de cette médecine manuelle. L’ostéopathie est née de cette évolution, notamment au XIXe siècle aux Etats-Unis. Elle est issue des recherches du Dr. Andrew Taylor Still qu’est né le concept ostéopathique en 1874 et devenu de nos jours, une discipline enseignée dans les écoles de formation.
En outre, l’ostéopathie présente plusieurs bienfaits pour l’atténuation des douleurs. Elle est sollicitée pour soulager les douleurs et troubles musculo-squelettiques, y compris les problèmes aigus (problèmes articulaires, mal de dos etc.). Les bienfaits de l’ostéopathie vous permettent de soulager ou guérir des douleurs ou troubles tels que :

  • les troubles du système sanguin, les hémorroïdes, les palpitations bref tous les troubles circulatoires ;
  • le mal de dos, musculaire, articulaire et osseux ;
  • les troubles du sommeil et lutte efficacement contre le stress, la dépression…l’anxiété ;
  • les troubles respiratoires (asthme, otites etc.) ;
  • les troubles hépatobiliaires.

Douleur, dépression, fatigue après les séances d’ostéopathie : Est-ce pire qu’avant?

Lorsque vous commencez à suivre les soins en ostéopathie, il est tout à fait normal que votre corps réagisse. Cette réaction peut provoquer des douleurs bien plus importantes que celles ressenties au préalable. Il s’agit en fait d’un processus qui permet à votre corps de retrouver son équilibre et s’aut-réguler. Les résultats d’une séance d’ostéopathie peuvent s’étendre sur plusieurs jours.
Le temps de réaction de l’organisme peut varier de deux à 3 semaines. Les deux premiers jours suivant la séance peuvent être fatigants avec des troubles fonctionnels de l’organisme. Ces troubles peuvent provoquer des douleurs de dos, du reflux gastrique accompagné d’une sensation de courbatures. À partir du quatrième jour, l’organisme se stabilisera jusqu’à retrouver entièrement son équilibre.
Par ailleurs, l’équilibre de votre organisme peut prendre plusieurs jours suivant l’intervention de l’ostéopathe. Il est recommandé de reprendre la séance après les 48 heures suivant la précédente séance. Votre ostéopathe exigera de vous, deux à trois séances même la douleur d’après première séance disparaît immédiatement.








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *