► Ce qu’il faut savoir sur les rosiers.

Il faut toujours faire un trou, respecter la distance et bien choisir l’emplacement de la plantation.

 

Faites creuser un trou

 

Pour planter des rosiers, il est nécessaire de creuser un trou de 40 à 50 cm de diamètre afin que la plante puisse bien s’épanouir, et autant en profondeur, placer un peu de matières organiques au fond du trou ou de corne broyée afin que celle-ci puisse prendre racine : le trou étant assez profond et la terre bien aérée.

 

Bien tenir compte de la distance de plantation et choisir l’emplacement de la plantation

 

L’écart entre les deux rosiers doit être distancé de 50 cm : pour ceux à grandes fleurs et à fleurs groupées. Selon les variétés de rosiers, il faut augmenter cette distance selon les vigueurs et les variétés des plantes. Un espace adéquat est nécessaire pour le bon développement de ces fleurs, ainsi elles ne vont pas s’empiéter. Les rosiers arbustifs, eux, auront besoin de 80 cm allant jusqu’à 1 m d’écart entre les deux.

 

Si vous avez un grand jardin, vous pouvez l’organiser selon votre goût, mais respectez toujours les règles données ; très important, ne jamais planter un rosier au pied d’un mur, laissez au moins un écart de 30 cm.

Source image : André Eve







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *