► Changement d'heure en 2019 et 2020 : Date, impact sur la santé et astuces pour éviter la fatigue

Changement d’heure et heure d’été et d’hiver en 2019 et 2020 en France et en Europe

Source image : http://www.coachrelax.fr/blog/changement-heure/

L’heure d’été renvoie à un mécanisme pendant lequel, l’heure locale est ménagée en augmentant une heure à celle du fuseau horaire.
Elle est prioritairement présente dans les zones tempérées, ou les changements périodiques de luminosité rendent cette variation assez pertinente.
Pendant la transition à l’heure d’été, on avance les pendules d’une heure, et généralement entre 0 heure et 4 heures du matin.
Ce décalage de soixante minutes ou de 4 heures dépend des pays, et donne l’impression d’avoir une heure de sommeil en moins.
Pendant le passage à l’heure d’hiver par contre, les pendules sont retardées d’une heure, et soixante minutes de sommeil semblent être gagnés.
L’heure d’hiver dans les pays où le changement horaire est appliqué, correspond à l’heure «normale», celui qu’on retrouve dans les mois d’hiver.
Lorsqu’on passe à l’heure d’hiver, cela renvoie au retour à l’heure initiale avant l’heure d’été, en retranchant soixante minutes à l’heure «normale».
Le changement d’heure dans les pays de l’Union Européenne est mit en place de commun accord en 1998, pour favoriser les échanges.
Tous les pays de l’Union européenne sont concernés par le changement d’heure.
 

Comment se préparer à régler ses montres et s’adapter rapidement au changement d’heure


 

Source image : https://www.tdg.ch/

Durant l’année, tout le monde doit avancer ou reculer sa montre de soixante minutes pour s’accorder au changement d’heure.
Même si la plupart de nos dispositifs se règle automatiquement, il est parfois nécessaire de le faire manuellement.
Pour son réveil ou une horloge mécanique par exemple, le faire de façon manuelle consiste à s’adapter et d’être prêt psychologiquement.
Car, le changement d’heure ne va pas sans désagréments aussi bien chez les adultes que chez les moins jeunes.
Par exemple : les habitudes troublées, perte d’appétit, changement d’humeur, qui peuvent être constatées généralement lors du passage à l’heure d’été.
Pour les adultes, un nouvel équilibre s’impose, et nécessite quelques aménagements, afin de réduire les symptômes liés au changement.
Toutefois, il faut se faire violence pour s’adapter rapidement aux nouveaux horaires, notamment celles du travail, déjeuné, réveil et couché.
Pour ceux qui ont l’habitude de se coucher tôt, retarder votre heure de couché d’une heure le samedi.
Cela permet de vous levez à une heure considérée par votre corps comme celle du réveille habituel, et de conserver vos nombres d’heure de sommeil.
Il est également conseillé de se préparer psychologiquement en réglant la veille les montres, afin de préparer l’organisme avant l’arrivé du changement.
S’exposer aux rayons lumineux du matin permet aussi de mettre l’horloge biologique à jour, et s’avère bénéfique pour le corps.
 

Quelle année a eu le premier changement d’heure en France ?

Source image : https://www.istockphoto.com/

Le choc pétrolier de 1973-1974 et ses conséquences, sont à l’horigine de l’instauration d’un changement d’heure en France.
Certaines conséquences de ce choc pétrolier seront visible, telles que : le changement d’heure, de même que les panneaux lumineux interdis après 22 heures.
C’est Benjamin Franklin qui aborde pour la première fois en 1784, l’éventualité de faire des économies d’énergie en décalant les heures d’activités.
Afin de diminuer considérablement l’usage des lumières artificielles ; et jouir d’avantage des moments d’ensoleillement.
Mais aussi de pouvoir réduire la consommation en énergie électrique, et de faire ainsi des économies en énergie lumineuse.
Mais cette idéologie dans une société encore essentiellement agricole, ne fait pas long feu, vu que l’heure solaire change de 50 minutes .
C’est la croissance du chemin de fer un siècle plus tard, qui va imploser une synthèse des horaires sur toute la France.
C’est ainsi que, l’heure de Paris devient l’heure national dès 1891.
L’a proposition d’une heure d’été en France se fait en 1916, et est adoptée en 1917.
Et c’est à l’observatoire de Paris, que revient donc la charge d’organiser, de préserver et de diffuser le temps français légal.
 

Pourquoi le changement d’heure est-il nécessaire en Europe ?


 

Source image : http://blogs.cotemaison.fr/

Chaque année, le changement d’heure se fait deux fois (au printemps et à l’automne), dans la plus part des pays européen.
Ce changement permet de se mettre sur la même longueur que les pays frontaliers qui change d’heure, et de facilité les échanges avec ces derniers.
C’est la commission européenne qui est en charge de définir la date du changement d’heure pour tous les pays.
Depuis 1998, tous les pays membres de l’Union européenne ont harmonisé leur changement d’heure, pour rendre facile leurs communications, échanges et transports.
Cette nécessité de changement d’heure est dû aux économies à faire en énergie pendant l’été, afin de bénéficier des longues journées ensoleillée.
Le passage à l’heure d’été permet d’allonger d’une heure l’ensoleillement, dans la soirée, sans nécessairement le soustraire sur celle de la journée.
Les bénéfices de ces économies sont perceptibles bien que discrets (inférieur à 0,5 % de la consommation annuelle) en Europe, selon l’Europan Parliamentary Research Service (EPRS).
En France, l’économie réalisée en énergie grâce au changement d’heure est estimée à environs 0,1 %.
Les avancées technologique dans l’économie d’énergie , viennent remettre en question la nécessité du changement d’heure en Europe.
 

Astuces et solutions pour éviter la fatigue après un changement d’heure

Source image : https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Le changement d’heure le plus difficile est celui de l’été car, il prive le corps de 60 minutes de someil.
L’organisme a des problèmes à s’adapter à cette modification brusque.
Pourtant, il doit être ajusté à une mécanique précise, afin d’être bien portant selon plusieurs médecins.
Heure de levé, de couché  et durée du sommeil, heures des repas, sont des éléments importants pour rester en bonne santé.
Le changement d’heure en modifiant le fonctionnement de l’organisme, se présente alors comme préjudiciable pour celui-ci selon plusieurs neuropsychiatres.
En modifiant les heures de sommeil qui sont les plus notables de l’horloge biologique, le sommeil est de mauvaise qualité.
Il peut entrainer : de grande fatigue, trouble de l’appétit, problèmes de concentration, des formes d’instabilité, etc.
Pour se préparer à ce changement et mieux l’aborder, quelques conseils et astuces existent.
Être prudent sur la route car on enregistre une augmentation des accidents (6,5 à 7 %).
Cette croissance est généralement due à la fatigue ; donc une prédisposition à une attention relâché, ou encore à une luminosité réduite en soirée.
Pour les parents, être flexible avec les enfants pour les heures de couché la première semaine ; mais rigoureux sur l’heure du réveil.
Cela va permettre à leur organisme de mieux s’adapter ; car, l’heure du réveil est primordiale pour le reste de la journée.
 

Le changement d’heure est-il vraiment pas bon pour l’organisme ?

Source image : http://fr.canoe.ca/sante/

Lorsqu’arrive le changement d’heure surtout en été, le sommeil est souvent troublé et ce pendant des jours .
Pour plusieurs scientifiques, le changement d’heure est d’autant plus mauvais sur la santé que le décalage horaire qui intervient lors d’un voyage.
Car, changer d’heure ne change pas son travail comme lors d’un déplacement à l’étranger par exemple.
Les activités habituelles doivent être décalées notamment : les horaires des repas, des sorties, de certains rendez-vous, etc.
De plus, les perturbations du sommeil qu’engendre le changement d’heure peut entrainer des troubles hormonales.
La durée de la nuit affecte directement la mélatonine, qui est l’hormone régulatrice de l’éveil et du sommeil.
 
Car, deux heures de luminosité réduite sont nécessaires pour que le niveau de mélatonine suffisant pour occasionner le sommeil soit atteins.
De même, trois catégories considérées comme groupes à risque sont les plus exposées aux aux risques suite aux changements d’heure.
Les personnes âgées qui, généralement ont un sommeil cours et habituellement ont des heures d’activités fixe, subissent beaucoup plus un changement.
Les nourrissons dont le passage à la lumière du jour peut perturber leur sommeil.
Les personnes hospitalisées ou malades subissent encore plus des troubles pour s’adapter au changement.
 

Pourquoi une catégorie de français est-elle en colère contre le changement d’heure ?

Source image : http://www.medisite.fr/

440 gigawatt-heure, représente la quantité d’énergie économisé par la France par an, mais qui semble être insignifiant.
Pour ceux qui sont pour le désistement au changement d’heure , ce système est dépassé car aujourd’hui, la façon de s’éclairer a évolué.
Des technologies nouvelles existent, et permettent de réduire considérablement les consommations d’énergie.
Aussi, le changement opéré tous les semestres perturbe l’horloge interne des individus. Et plusieurs français sont désormais contre les modifications d’eure.
Une étude de ADEME publiée en 2010, révèle que la transition à l’heur d’été occasionne plusieurs problèmes. ADEME, c’est l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.
Parmi ces problèmes, on note :
Une consommation importante d’électricité le matin, avec notamment, un pic à 6 heures (équivalent à 5 heures en heure d’hiver).
Une consommation moins importante le soir, notamment entre 20 heures et 21 heures (équivalent à la période entre 19 heures et 20 heures en hiver).
Comme quoi, l’électricité se paie un peu plus cher en journée qu’en nocturne.
Pourtant, une heure d’électricité en moins équivaut à 10 centimes environ d’économisé.
D’autres études montrent également que, le gain apporté par le changement d’heure est de plus en plus minime.
 

Quels sont les pays et les états qui ne changent pas d’heure ?

Source image : http://icalendrier.fr/changement-heure

Le changement d’heure ne concerne pas certains pays du monde ; l’intérêt résidant dans la volonté ou non des pays de modifier leurs horaires, afin de bénéficier des heures d’ensoleillement.
Raison pour laquelle, les régions tempérées font prioritairement appel au changement d’heure ; puisque les changements de saisons en terme de luminosité sont importantes.
 
Ils sont au nombre de 65, les pays qui l’on adoptés avant d’y renoncer pour des raisons diverses notamment :
La Turquie en 2016, qui souhaite tirer profit de l’ensoleillement plus longtemps, tel qu’explique son gouvernement.
Depuis 2011, la Russie a également cessée avec le changement d’heure ; car pour elle, ce changement avait des conséquences néfastes sur la conduite des citoyens.
Aussi, la Russie comptant 11 fuseaux horaires, cela engendrait fréquemment des problèmes.
Aux Etats-Unis, il revient à chaque état d’en décider ; mais, seul l’Arizona qui se trouve proche du Mexique, ne change pas d’heure.
Autres pays qui ont également mis fin au changement d’heure, trouvant le gain énergétique très peu pour autant :
L’Egypte, la Tunisie, l’Afrique du Sud, l’Argentine, l’Ukraine et la Chine.
 








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *