► Chou fleur : Bienfaits, rôle dans la prévention du cancer et intolérance


Bienfaits et vertus du chou-fleur

Source image :

Le chou-fleur (Brassica oleracea) tout comme le brocoli vert, appartient à la famille des légumes crucifères.
Il est dépourvu d’éléments tels que les protéines, hydrates de carbones et graisses.
Grâce à sa richesse en vitamines, minéraux, antioxydants et plus encore, le chou-vert est idéal pour une alimentation saine et équilibrée.
Il contient des propriétés qui font de lui un végétal à diverses vertus.

  • Aliment anti-cancérigène: le chou-fleur est un excellent protecteur contre les cancers notamment le cancer du sein, des poumons, de la prostate…

Les isothiocyanates sont les éléments qui confèrent cette propriété au chou-fleur ; et sa disponibilité augmente en fonction de la crudité de l’aliment.
Il est à noter que les antioxydants présents dans le chou participent également à prévenir les cancers en atténuant l’évolution des métastases.
Les cellules sanguines sont ainsi renouvelées.

  • Amélioration de la circulation sanguine: le potassium contenu dans le chou-fleur régule la pression artérielle. Il aide ainsi à diminuer l’exposition aux hypertensions.

Les omégas-3 quant à eux empêchent la formation des caillots sanguins en fluidifiant le sang.
Il est également à prendre en compte que ces omégas-3 vous épargnent des AVC en diminuant la concentration en triglycérides.

  • Aliment amincissant: le chou-fleur est un végétal très peu calorifique. Il apporte seulement 25 calories pour 100 grammes.

Il contient une quantité considérable de fibres et donc coupe efficacement la faim ; annulent également les calories absorbées lors de la consommation de l’aliment.

  • Protège la peau: la présence de radicaux libres qui prolifèrent sur la peau  en lui laissant les rides, les tâches, la décoloration sont éliminés grâce à la vitamine C, les antioxydants, les anthocyanes. Les plaies, les brulures et éruptions sont également traitées par les cataplasmes de feuilles de chou.

 

Le chou-fleur et la prévention du cancer de l’estomac et des poumons

source image : https://www.futura-sciences.com/maison/dossiers/jardinage-chou-culture

Le chou-fleur prévient de très prêt les cancers mais ses effets ne sont certainement pas curatifs.
Avant tout, il est primordial de savoir que les fumeurs et ex-fumeurs sont plus exposés au cancer des poumons.
Crus, les choux-fleurs agissent mieux.
Les risques de cancers de poumons sont réduits de 20 à 55% chez les fumeurs consommant de façon régulière les choux-fleurs. Cette réduction varie en fonction de la quantité de cigarettes ingérée.
Il est à noter que ce sont les isothiocyanates qui ont rendus possible cette capacité à lutter contre d’éventuels cancers.
Le revêtement de l’estomac est tout aussi protégé grâce au sulforaphane contenu dans le chou-fleur.
Il existe en effet des bactéries de type helicobacter pylori qui prolifèrent dans l’estomac, collent sur ses parois et causent par la suite le cancer.
Le sulforaphane détruit alors les cellules endommagées, éliminent les enzymes impliquées dans la croissance cancérigène et tumorale.
Il possède une activité particulièrement protectrice contre le cancer du colon.
 

Bienfaits du chou-fleur pour la santé cardiovasculaire et le diabète

 

Source image : http://blog.doctissimo.fr/un-coin-de-paradis/bienfaits-chou-fleur

 Une étude plus poussée par les chercheurs a montré que les personnes atteintes d’inflammations graves sont plus exposées aux maladies cardiaques, aux atteintes neuronales…
Les propriétés anti-inflammatoires du chou-fleur dérivent de la vitamine K qu’il contient.
Cette vitamine joue un rôle capital dans la coagulation du sang. Elle évite les hémorragies en déclenchant les facteurs de coagulation.
Cette même vitamine a une propriété inhibitrice d’accumulation de lipides ou matières grasses dans le sang ; vous éloignant ainsi d’une athérosclérose.
Le sulforaphane également contenu dans le chou-fleur permet de contrôler la pression artérielle ; un facteur à prendre en compte lors de l’évaluation de l’activité du cœur.
Par ailleurs, une consommation importante de chou-fleur peut avoir une action dans l’organisme qui limite l’accès au diabète.
Brassica oleracea est un aliment très riche en potassium et en vitamine C.
Ces deux éléments régulent le taux de glucose sanguin et ont une action sur le métabolisme cellulaire.
En effet, pour des patients atteint de diabète, une diminution du taux de potassium entraine une augmentation excessive du glucose.
Il est donc formellement conseiller de consommer régulièrement des choux-fleurs en vue de maintenir constants les niveaux de potassium.

Alzheimer : Lutter contre les pertes de mémoires et le déclin cognitif avec le chou-fleur

Source image : http://www.rcinet.ca/fr/2016/07/26/conference-internationale-alzheimer

Alzheimer est une maladie très dangereuse et mortelle qui attaque le cerveau.
Elle est à l’origine d’un déficit continu de mémoire, des aptitudes à raisonner et plus encore.
Dans l’optique d’éviter ce type de lésions, il est recommandé de consommer des choux-fleurs.
Ces derniers sont constitués de vitamine A, C, de fer et de calcium.
Ils réduisent considérablement la quantité d’homocystéine présente dans le sang.
L’exposition à la maladie d’Alzheimer augmente avec un excès de cet aminoacide dans le sang.
Le manganèse présent dans le chou-fleur réduit le déclin cognitif chez les personnes âgées.
Un autre élément important se trouvant dans le chou-fleur est la choline.
C’est une vitamine du groupe B qui stimule la production d’acétylcholine en apportant une clarté mentale.
Elle améliore ainsi la capacité à se concentrer, l’apprentissage, les temps de réactions face aux stimuli.
 
 

Comment congeler, préparer, cuisiner et faire cuire un chou-fleur

Source image : https://www.cuisineaz.com/recettes/beignets-de-chou-fleur-8345

Le chou-fleur fait l’objet de  remarques négatives à cause de son gout prononcé.
Ce gout donne la possibilité à cette plante d’être intégrée dans de nombreuses recettes.
Une conservation stricte est recommandée pour des consommations continuelles de Brassica oleracea.
En ce qui concerne la congélation, laver les feuilles de chou-fleur et les blanchir à de l’eau bouillante pendant 3 minutes environ.
Laisser refroidir ou alors, pour précipiter le refroidissement, y verser de l’eau glacée.
Par la suite, égouttez, introduisez dans des sacs de congélation et laissez au congélateur.
Votre aliment sera ainsi en sécurité pour une durée d’environ 3 mois.
En ce qui concerne la préparation, un blanchiment peut réduire significativement les nutriments notamment les phyto-chimiques, protéines, glucides…
Par contre, lorsque le chou-sauté est simplement sauté, ses éléments importants sont miraculeusement conservés.
Pour une hygiène de vie saine, il est donc judicieux de sauter les choux-fleurs à la poêle. Ceci en les associant à des sources de matières grasses pour augmenter l’absorption ses nutriments.
 

Vitamines et minéraux principaux du chou-fleur

Source image : http://les-secrets-de-zoe.blogspot.com/2017/09/les-choux

Le chou-fleur est un aliment très riche en vitamines et minéraux qui lui confèrent des propriétés importantes.

  • 90% d’eau présent dans cet aliment ; ce qui se traduit par un faible apport de calories.
  • Les glucides sont la source principale d’énergie. Ce sont les monosaccharides qui sont pris en compte ici notamment le fructose, glucose… et l’amidon en quantité minime.
  • Les lipides présents en petite quantité
  • Les protéines très abondantes lorsque le végétal est frais.

La lysine est l’acide aminé principal présent et constituent pour les végétariens une source essentielle de protéines.

  • Les vitamines de groupe B notamment B2, B3 et B6. Les vitamines C et provitamines A (carotènes) sont aussi présents.
  • Les minéraux tels que le potassium, magnésium, calcium sont disponibles dans son eau.

De même, le fer, cuivre, bore, fluor et zinc sont les oligoéléments présents.

  • Les fibres : présentes en grandes proportions et constituées de cellulose, hémicellulose et pectines en petite quantité

 
 

Intolérance au chou-fleur : syndrome de l’intestin irritable et certains médicaments

Source image : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/mal_au_ventre.htm

Les bienfaits du chou-fleur ne sont pas méconnus. Toutefois, cet aliment n’est pas consommé de tous. Certaines personnes en sont intolérantes. Il s’agit notamment des sujets victimes du syndrome de l’intestin irritable.
Cette maladie se traduit par une hypersensibilité intestinale suite à la prise de certains aliments.
Alors, les personnes atteintes d’un intestin hypersensible peuvent avoir des difficultés à supporter les crucifères.
De ce fait, si vous en souffrez et que vous souhaitez introduire des crucifères dans votre routine alimentaire, le mieux est de consulter un nutritionniste.
Néanmoins, plusieurs symptômes peuvent vous faire savoir que vous êtes intolérants au chou-fleur.
C’est le cas par exemple de l’urticaire, l’eczéma, la rhinite, l’asthme, etc.
Les nausées, la diarrhée ou les chocs anaphylactiques sont également les signes avant-coureurs d’une allergie au chou-fleur.
Dans ce genre de situation, il est préférable de faire un test sanguin ou un test de dépistage afin d’envisager l’éventualité d’un traitement approprié.
Il faudra donc faire Un prick-test. C’est-à-dire un dépôt de gouttes de différents extraits allergéniques sur l’avant-bras ou le dos et prélèvement de l’épiderme au travers de ces gouttes.
 

Idées de recettes et gratins à base de chou-fleur

Source image : https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/337896-gratin-chou-fleur-et-brocoli-au-comte

Plusieurs recettes peuvent être réalisées à base de chou-fleur.
Que dire d’une purée hypocalorique. Cette recette s’accompagne généralement avec du bœuf braisé à la mijoteuse.
C’est une recette efficace pour les personnes qui souhaitent réduire la quantité de féculents qu’elles consomment au quotidien.
Aussi, vous pouvez opter pour une crème de chou-fleur au poireau. Il suffit d’ajouter les légumes dans un robot de cuisine et y incorporez du poireau préalablement cuit à la vapeur ; ensuite vous ajoutez quelques grammes de lait.
En plus des deux recettes citées plus haut, il est possible de faire une quiche au chou-fleur et au jambon. Rien de plus simple.
Le  couscous de chou-fleur est aussi une recette que vous saurez apprécier.
Simple à réaliser, il faut simplement couper le chou-fleur en fines graines ; puis ajouter du jus de citron, du poivre ainsi que des fines herbes fraîches.
 
Par ailleurs, il y a le gratin de chou-fleur. C’est une recette traditionnelle qui se réalise très souvent avec des pommes de terre. Si vous n’avez pas de pomme de terre, sachez que le chou-fleur peut merveilleusement remplir cet office.
En blanchissant cet ingrédient dans l’eau bouillante pendant une à deux minutes et en le faisant revenir dans du beurre, vous n’aurez plus qu’à mettre le chou dans un plat et l’enfourner.
Un moyen efficace de consommer du chou-fleur, est de l’ajouter dans tous vos légumes. Et voilà, vous savez tout à propos du chou-fleur.
Si ces différentes recettes vous intéressent, à vous de consulter les sites de cuisine.

Originally posted 2018-09-27 13:00:29.

Chou fleur : Bienfaits, rôle dans la prévention du cancer et intolérance
Évaluer cet article




Comment enlever les traces et odeurs de moisissure sur les murs d’une maison ?

Comment laver et nourrir un lapin bélier ?

Suivez nous également sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

► Chou fleur : Bienfaits, rôle dans la prévention du cancer et intolérance


Bienfaits et vertus du chou-fleur

Source image :

Le chou-fleur (Brassica oleracea) tout comme le brocoli vert, appartient à la famille des légumes crucifères.
Il est dépourvu d’éléments tels que les protéines, hydrates de carbones et graisses.
Grâce à sa richesse en vitamines, minéraux, antioxydants et plus encore, le chou-vert est idéal pour une alimentation saine et équilibrée.
Il contient des propriétés qui font de lui un végétal à diverses vertus.

  • Aliment anti-cancérigène: le chou-fleur est un excellent protecteur contre les cancers notamment le cancer du sein, des poumons, de la prostate…

Les isothiocyanates sont les éléments qui confèrent cette propriété au chou-fleur ; et sa disponibilité augmente en fonction de la crudité de l’aliment.
Il est à noter que les antioxydants présents dans le chou participent également à prévenir les cancers en atténuant l’évolution des métastases.
Les cellules sanguines sont ainsi renouvelées.

  • Amélioration de la circulation sanguine: le potassium contenu dans le chou-fleur régule la pression artérielle. Il aide ainsi à diminuer l’exposition aux hypertensions.

Les omégas-3 quant à eux empêchent la formation des caillots sanguins en fluidifiant le sang.
Il est également à prendre en compte que ces omégas-3 vous épargnent des AVC en diminuant la concentration en triglycérides.

  • Aliment amincissant: le chou-fleur est un végétal très peu calorifique. Il apporte seulement 25 calories pour 100 grammes.

Il contient une quantité considérable de fibres et donc coupe efficacement la faim ; annulent également les calories absorbées lors de la consommation de l’aliment.

  • Protège la peau: la présence de radicaux libres qui prolifèrent sur la peau  en lui laissant les rides, les tâches, la décoloration sont éliminés grâce à la vitamine C, les antioxydants, les anthocyanes. Les plaies, les brulures et éruptions sont également traitées par les cataplasmes de feuilles de chou.

 

Le chou-fleur et la prévention du cancer de l’estomac et des poumons

source image : https://www.futura-sciences.com/maison/dossiers/jardinage-chou-culture

Le chou-fleur prévient de très prêt les cancers mais ses effets ne sont certainement pas curatifs.
Avant tout, il est primordial de savoir que les fumeurs et ex-fumeurs sont plus exposés au cancer des poumons.
Crus, les choux-fleurs agissent mieux.
Les risques de cancers de poumons sont réduits de 20 à 55% chez les fumeurs consommant de façon régulière les choux-fleurs. Cette réduction varie en fonction de la quantité de cigarettes ingérée.
Il est à noter que ce sont les isothiocyanates qui ont rendus possible cette capacité à lutter contre d’éventuels cancers.
Le revêtement de l’estomac est tout aussi protégé grâce au sulforaphane contenu dans le chou-fleur.
Il existe en effet des bactéries de type helicobacter pylori qui prolifèrent dans l’estomac, collent sur ses parois et causent par la suite le cancer.
Le sulforaphane détruit alors les cellules endommagées, éliminent les enzymes impliquées dans la croissance cancérigène et tumorale.
Il possède une activité particulièrement protectrice contre le cancer du colon.
 

Bienfaits du chou-fleur pour la santé cardiovasculaire et le diabète

 

Source image : http://blog.doctissimo.fr/un-coin-de-paradis/bienfaits-chou-fleur

 Une étude plus poussée par les chercheurs a montré que les personnes atteintes d’inflammations graves sont plus exposées aux maladies cardiaques, aux atteintes neuronales…
Les propriétés anti-inflammatoires du chou-fleur dérivent de la vitamine K qu’il contient.
Cette vitamine joue un rôle capital dans la coagulation du sang. Elle évite les hémorragies en déclenchant les facteurs de coagulation.
Cette même vitamine a une propriété inhibitrice d’accumulation de lipides ou matières grasses dans le sang ; vous éloignant ainsi d’une athérosclérose.
Le sulforaphane également contenu dans le chou-fleur permet de contrôler la pression artérielle ; un facteur à prendre en compte lors de l’évaluation de l’activité du cœur.
Par ailleurs, une consommation importante de chou-fleur peut avoir une action dans l’organisme qui limite l’accès au diabète.
Brassica oleracea est un aliment très riche en potassium et en vitamine C.
Ces deux éléments régulent le taux de glucose sanguin et ont une action sur le métabolisme cellulaire.
En effet, pour des patients atteint de diabète, une diminution du taux de potassium entraine une augmentation excessive du glucose.
Il est donc formellement conseiller de consommer régulièrement des choux-fleurs en vue de maintenir constants les niveaux de potassium.

Alzheimer : Lutter contre les pertes de mémoires et le déclin cognitif avec le chou-fleur

Source image : http://www.rcinet.ca/fr/2016/07/26/conference-internationale-alzheimer

Alzheimer est une maladie très dangereuse et mortelle qui attaque le cerveau.
Elle est à l’origine d’un déficit continu de mémoire, des aptitudes à raisonner et plus encore.
Dans l’optique d’éviter ce type de lésions, il est recommandé de consommer des choux-fleurs.
Ces derniers sont constitués de vitamine A, C, de fer et de calcium.
Ils réduisent considérablement la quantité d’homocystéine présente dans le sang.
L’exposition à la maladie d’Alzheimer augmente avec un excès de cet aminoacide dans le sang.
Le manganèse présent dans le chou-fleur réduit le déclin cognitif chez les personnes âgées.
Un autre élément important se trouvant dans le chou-fleur est la choline.
C’est une vitamine du groupe B qui stimule la production d’acétylcholine en apportant une clarté mentale.
Elle améliore ainsi la capacité à se concentrer, l’apprentissage, les temps de réactions face aux stimuli.
 
 

Comment congeler, préparer, cuisiner et faire cuire un chou-fleur

Source image : https://www.cuisineaz.com/recettes/beignets-de-chou-fleur-8345

Le chou-fleur fait l’objet de  remarques négatives à cause de son gout prononcé.
Ce gout donne la possibilité à cette plante d’être intégrée dans de nombreuses recettes.
Une conservation stricte est recommandée pour des consommations continuelles de Brassica oleracea.
En ce qui concerne la congélation, laver les feuilles de chou-fleur et les blanchir à de l’eau bouillante pendant 3 minutes environ.
Laisser refroidir ou alors, pour précipiter le refroidissement, y verser de l’eau glacée.
Par la suite, égouttez, introduisez dans des sacs de congélation et laissez au congélateur.
Votre aliment sera ainsi en sécurité pour une durée d’environ 3 mois.
En ce qui concerne la préparation, un blanchiment peut réduire significativement les nutriments notamment les phyto-chimiques, protéines, glucides…
Par contre, lorsque le chou-sauté est simplement sauté, ses éléments importants sont miraculeusement conservés.
Pour une hygiène de vie saine, il est donc judicieux de sauter les choux-fleurs à la poêle. Ceci en les associant à des sources de matières grasses pour augmenter l’absorption ses nutriments.
 

Vitamines et minéraux principaux du chou-fleur

Source image : http://les-secrets-de-zoe.blogspot.com/2017/09/les-choux

Le chou-fleur est un aliment très riche en vitamines et minéraux qui lui confèrent des propriétés importantes.

  • 90% d’eau présent dans cet aliment ; ce qui se traduit par un faible apport de calories.
  • Les glucides sont la source principale d’énergie. Ce sont les monosaccharides qui sont pris en compte ici notamment le fructose, glucose… et l’amidon en quantité minime.
  • Les lipides présents en petite quantité
  • Les protéines très abondantes lorsque le végétal est frais.

La lysine est l’acide aminé principal présent et constituent pour les végétariens une source essentielle de protéines.

  • Les vitamines de groupe B notamment B2, B3 et B6. Les vitamines C et provitamines A (carotènes) sont aussi présents.
  • Les minéraux tels que le potassium, magnésium, calcium sont disponibles dans son eau.

De même, le fer, cuivre, bore, fluor et zinc sont les oligoéléments présents.

  • Les fibres : présentes en grandes proportions et constituées de cellulose, hémicellulose et pectines en petite quantité

 
 

Intolérance au chou-fleur : syndrome de l’intestin irritable et certains médicaments

Source image : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/mal_au_ventre.htm

Les bienfaits du chou-fleur ne sont pas méconnus. Toutefois, cet aliment n’est pas consommé de tous. Certaines personnes en sont intolérantes. Il s’agit notamment des sujets victimes du syndrome de l’intestin irritable.
Cette maladie se traduit par une hypersensibilité intestinale suite à la prise de certains aliments.
Alors, les personnes atteintes d’un intestin hypersensible peuvent avoir des difficultés à supporter les crucifères.
De ce fait, si vous en souffrez et que vous souhaitez introduire des crucifères dans votre routine alimentaire, le mieux est de consulter un nutritionniste.
Néanmoins, plusieurs symptômes peuvent vous faire savoir que vous êtes intolérants au chou-fleur.
C’est le cas par exemple de l’urticaire, l’eczéma, la rhinite, l’asthme, etc.
Les nausées, la diarrhée ou les chocs anaphylactiques sont également les signes avant-coureurs d’une allergie au chou-fleur.
Dans ce genre de situation, il est préférable de faire un test sanguin ou un test de dépistage afin d’envisager l’éventualité d’un traitement approprié.
Il faudra donc faire Un prick-test. C’est-à-dire un dépôt de gouttes de différents extraits allergéniques sur l’avant-bras ou le dos et prélèvement de l’épiderme au travers de ces gouttes.
 

Idées de recettes et gratins à base de chou-fleur

Source image : https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/337896-gratin-chou-fleur-et-brocoli-au-comte

Plusieurs recettes peuvent être réalisées à base de chou-fleur.
Que dire d’une purée hypocalorique. Cette recette s’accompagne généralement avec du bœuf braisé à la mijoteuse.
C’est une recette efficace pour les personnes qui souhaitent réduire la quantité de féculents qu’elles consomment au quotidien.
Aussi, vous pouvez opter pour une crème de chou-fleur au poireau. Il suffit d’ajouter les légumes dans un robot de cuisine et y incorporez du poireau préalablement cuit à la vapeur ; ensuite vous ajoutez quelques grammes de lait.
En plus des deux recettes citées plus haut, il est possible de faire une quiche au chou-fleur et au jambon. Rien de plus simple.
Le  couscous de chou-fleur est aussi une recette que vous saurez apprécier.
Simple à réaliser, il faut simplement couper le chou-fleur en fines graines ; puis ajouter du jus de citron, du poivre ainsi que des fines herbes fraîches.
 
Par ailleurs, il y a le gratin de chou-fleur. C’est une recette traditionnelle qui se réalise très souvent avec des pommes de terre. Si vous n’avez pas de pomme de terre, sachez que le chou-fleur peut merveilleusement remplir cet office.
En blanchissant cet ingrédient dans l’eau bouillante pendant une à deux minutes et en le faisant revenir dans du beurre, vous n’aurez plus qu’à mettre le chou dans un plat et l’enfourner.
Un moyen efficace de consommer du chou-fleur, est de l’ajouter dans tous vos légumes. Et voilà, vous savez tout à propos du chou-fleur.
Si ces différentes recettes vous intéressent, à vous de consulter les sites de cuisine.

Chou fleur : Bienfaits, rôle dans la prévention du cancer et intolérance
Évaluer cet article




Les bien fait que le fait de transpirer apporte sur la peau

Cryothérapie : Rajeunissement, cellulite, perte de poids et traitement de cancers

Suivez nous également sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chou fleur : Bienfaits, rôle dans la prévention du cancer et intolérance
Évaluer cet article