► Dépression : Symptômes, tests, traitements et remèdes naturels

Les différents symptômes de la dépression

Source image : http://www.secretsdefilles.tv/les-symptomes-de-la-depression/

Il n’est pas toujours aisé d’identifier les signes ou symptômes de la dépression. Plusieurs profanes  focalisent leur attention sur les crises d’humeur qui surgissent généralement lorsqu’on est en état dépressif. Or, il existe plusieurs autres symptômes relevant du fonctionnement corporel net même psychique des personnes en état de dépression. Vous aurez :

  • Les symptômes psychiques

Les symptômes psychiques concernent tous les signes affectant le psychisme de la personne concernée. Chez les personnes âgées, les symptômes cognitifs peuvent se ramener à un état démentiel avec pour conséquence, d’autres maladies à l’instar de l’Alzheimer. Les symptômes psychiques sont :

  • La tristesse ou humeur dépressive
  • L’anxiété ou tension intérieure
  • Les troubles digestifs

 

  • Les symptômes comportementaux

On note à ce niveau, une tendance au suicide chez les personnes de plus de 50 ans.  Les symptômes comportementaux sont :

  • Le ralentissement psychomoteur
  • Le trouble de comportement (agressivité, trouble de l’alimentation etc.)
  • Paralysie à l’action et à la pensée
  • Des pensées suicidaires

 

  • Les symptômes physiques

Vous avez dans cette catégorie :

  • L’amaigrissement ou perte de poids
  • Les troubles de sommeil (hypersomnie ou insomnie)
  • Des troubles de la libido (impuissance sexuelle etc.)
  • Les troubles cardiovasculaires et digestifs (diarrhée, constipation etc.)

Effectuez un test de dépression pour mesurer votre niveau de dépression

Source image :http://www.lonvig.dk/Hippo-Cam-Pus-depression-test-pst.htm

Si le mot dépression et/ou déprime restent scotchés sur nos lèvres, seul un médecin ou un psychiatre qualifié peut en établir un diagnostic. Comme dans toute pathologie, il est également nécessaire de faire un test de dépression. Ce test vous permet effectivement de savoir si vous êtes ou pas déprimé. Les épisodes de dépression sont davantage constatées et mieux vaut les éviter en effectuant un test de dépression.
Le test de dépression peut se faire de différentes manières. Vous pouvez le réaliser soit par voie de questionnaire, soit par des examens appropriés. Les tests les plus importants sont :

  • Le test de dépression IDB ou Inventaire de Beck
  • Le test de dépression SLC-90
  • test de dépression Hamilton
  • Le test de dépression
  • Test de dépression de Montgomery et Asberg
  • L’échelle mélancolique de Bech et Rafaelsen

Ces tests sont pour la grande majorité, des questionnaires qui vous permettent d’évaluer votre niveau de dépression. Malgré leur fiabilité, il n’est pas dit qu’ils établissent déjà le diagnostic complet de l’état de dépression ou pas. Il s’agit en fait des points d’appui des professionnels qualifiés, une sorte de tremplin afin d’établir judicieusement des diagnostics officiels.

Vous traversez une période de dépression ? Découvrez comment s’en sortir

Source image : www.atlantico.fr/decryptage/depression-cholesterol-cancer-ces-traitements

Tout comme le reste des pathologies humaines, la dépression est une maladie qui a une issue. De ce fait, vous devez absolument adopter des comportements qui vous permettront de sortir définitivement de ce cercle vicieux. Il existe plusieurs voies de sortie de la dépression parmi lesquelles :

  • L’acceptation de la maladie

Le premier moyen pour sortir définitivement de la dépression est d’accepter sa maladie. Le déni de la maladie constitue un frein à la guérison, accepter sa maladie et prendre ses médications.

  • Se confier à son médecin

Vous devez accepter d’établir une relation de confiance avec votre médecin afin de surmonter votre maladie.

  • Accepter les séances de psychothérapie

La psychothérapie est une voie de sortie indéniable quand on est dans un état de dépression.

  • Prendre les antidépresseurs et les tranquillisants

Les antidépresseurs ou les tranquillisants sont en fait des médicaments contre la dépression. Vous pouvez accepter de les prendre si et seulement si votre médecin vous les prescrit.

  • Pratiquer une activité physique et manger sain

Le sport et une alimentation saine vous aident à sortir de votre état de dépression.

  • Accepter de l’aide

Accepter de l’aide de votre environnement immédiat est un début de solution à la dépression. Plus besoin de vous replier sur votre sort, exprimez-vous et acceptez la main tendue de votre entourage.

Obtenir un arrêt-maladie pour dépression et inaptitude de travail

Source image : https://www.signel.ca/product/arret/

La dépression est une maladie qui nécessite une prise en charge immédiate. L’inaptitude au travail peut être constatée par un médecin traitant ou un psychothérapeute qui évalue le niveau de dépression de son patient. De plus, seulvotre médecin ou psychothérapeute est habilité à déterminer la durée du traitement en fonction de l’origine de la maladie.
Les raisons d’un arrêt de travail sont multiples. L’inaptitude au travail est donc signalée :

  • En raison de la manifestation des symptômes (qui peuvent être néfastes à la poursuite du travail) ;
  • A cause de l’activité professionnelle (le travail peut avoir un impact négatif sur le patient en état de dépression) ;
  • En raison du traitement (le début d’un traitement médicamenteux peut nécessiter un repos total et de ce fait, pas d’activité professionnelle, pas de conduite automobile)

Toutefois, la reprise du travail en cours de traitement peut s’avérer nécessaire pour optimiser la guérison. Ainsi, le patient en fin de traitement peut renouer avec ses activités professionnelles. En cas de persistance de la dépression, un temps partiel thérapeutique peut permettre au patient de travailler à temps partiel sur avis du médecin.

Symptômes et traitements d’une dépression post-partum (post-natale)

Source image : http://sophrolivia.canalblog.com/archives/2012/11/26/25678219.html

La période du post-partum est très souvent ressentie par toutes les jeunes mamans pendant les 2 premières semaines suivant leur accouchement. Cette période de dépression post-partum peut s’étendre jusqu’à huit semaines. Toutefois, il est possible d’identifier la dépression post-natale chez ces jeunes mamans grâce à un ensemble de symptômes. La dépression post-partum n’est pas une fatalité, il existe des traitements appropriés afin de guérir cet état de dépression.
Les raisons de cette dépression sont multiples et ces femmes peuvent manifester des sentiments étranges au regard de son nouveau statut de maman. Parmi ces symptômes, vous avez :

  • Humeur instable
  • Tristesse persistante
  • Perte du goût de vie
  • Désintérêt pour les activités quotidiennes
  • Les plaintes somatiques constantes (mal de dos, phobies impulsionnelles etc.)
  • Sentiment de fatigue générale

Une fois le diagnostic établi, votre médecin peut vous prescrire un traitement approprié. Vous aurez droit à trois types de traitement, notamment :

  • La psychothérapie brève ou traitement relationnel (elle concerne la mère et son enfant)
  • L’hospitalisation dans une unité parent-enfants pour une durée relativement courte
  • Un traitement à domicile (pour les mamans qui ne peuvent se rendre à l’hôpital)

Médicaments et traitements selon la gravité de la dépression

Les solutions de traitement de la dépression sont multiples. Il s’agit en fait des moyens mis en contributions pour juguler cette maladie de façon totale. Ainsi, votre médecin, en cas de dépression, vous prescrira soit des médicaments, soit d’autres traitements qui contribuent à héraldique la maladie.Les médicaments et traitements de la dépression sont :

  • Le traitement par électrochocs

Ce traitement concerne les cas des dépressions extrêmes et consiste en une crise d’épilepsiepermettant de stimuler le système nerveux, notamment le cerveau.

  • Les médicaments antidépresseurs

Ces psychotropes permettent de modifier l’équilibre chimique du cerveau. Les médicaments antidépresseurs sont catégorisés (classe des IRSN, IMAO, ISRS, Antidépresseur Imipramiques et seul le médecin saura vous prescrire la molécule adéquate.

  • La psychothérapie

Il s’agit d’un traitement qui met en relation le patient et le psychothérapeute. Ici, le psychothérapeute peut faire appel à plusieurs approches, parmi lesquelles : la thérapie cognitive, la thérapie comportementale, et la thérapie de la pleine conscience.

  • Les groupes de soutien

Vous pouvez les retrouver dans les hôpitaux, les cliniques spécialisées et bureau ou cabinet privés. Il s’agit en, fait des thérapies brèves dont l’objectif est de rompre avec le silence, l’isolement et optimiser ou rétablir le lien social.

Remèdes, solutions naturelles et astuces performants contre dépression

Vous pouvez aussi soigner la dépression naturellement. Des astuces naturelles et très efficaces existent bien évidemment pouvant vous venir en aide lors d’une période de dépression. Les remèdes et astuces naturelles contre la dépression sont :

  • Une alimentation saine et équilibrée

L’alimentation est une astuce naturelle pour combattre et même prévenir la dépression. Consommez des aliments sains, riche en oméga, vitamines B, calcium et éviter ceux riches en hydrates de carbone et en sucre.

  • Une activité physique régulière

C’est l’un des remèdes naturels efficaces contre la dépression. Faites de la musculation, du yoga, du vélo elliptique, le jogging…ou de la natation pour vous prémunir des crises de dépression.

  • La chromato-thérapie

La thérapie des couleurs peut aussi vous aider à soigner ou à prévenir la dépression.

  • La plaine conscience pour combattre la dépression

Vivre l’instant présent, accepter ses échecs passés et ne pas s’inquiéter du lendemain vous permet de lutter contre la dépression. Qui vit dans le futur est anxieux, qui vit dans le passé est dépressif et qui vit dans le présent est heureux.

  • Bien dormir et avoir un sommeil de qualité

Le sommeil est une astuce efficace pour combattre la dépression. Au moins 8 heures de sommeil par jour pour un adulte suffisent.

Dépression nerveuse : Symptômes mentaux et physiques

Source image : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/depression/deprime/deprime.htm

La dépression nerveuse est un type de symptôme qui affecte le système nerveux. C’est en fait un signe avant-coureur d’une dépression ou de l’anxiété. Elle empêche le fonctionnement normaldu système nerveux du sujet concerné. Cette affection nerveuse s’identifie grâce à un ensemble de symptômes mentaux et physiques bien spécifiques.
Les symptômes mentaux de la dépression nerveuse sont :

  • Manque de concentration
  • Une sensation d’avoir l’estomac vide
  • Une tristesse profonde
  • Une humeur morose

Toutefois, en subissant ces effets néfastes du système nerveux (troubles cognitifs etc.), le corps à tendance à les somatiser. C’est en fait ce qui peut permettre d’observer les symptômes physiques de la dépression nerveuse. Parmi ces symptômes physiques, vous aurez :

  • La fatigue générale et l’isolement
  • Baisse de la motivation et de l’action
  • La peur d’affronter la vie (sentiment d’échec)
  • Un nez en hyperactivité

La somatisation des symptômes mentaux donne lieu à une perception des symptômes de la dépression nerveuse. Ce type de dépression est souvent difficile à diagnostiquer du fait de son caractère bénin. C’est lorsque apparaît ces différents symptômes que l’on est en droit de diagnostiquer une dépression nerveuse.
 
 








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *