► Diététicien : Métier, formations, salaire, offre d'emploi et lettre de motivation…

Informations sur le métier de médecin diététicien

Source image :https://www.onmeda.fr/dietetique/dieteticien.htmlonmeda.fr

Le métier de diététicien s’apparente un peu à celui du nutritionniste. Il se focalise essentiellement sur l’alimentation mais aussi sur la santé du corps humain.
Celui ou celle qui joue le rôle de diététicien a plusieurs fonctions à remplir tant au niveau de l’hôpital qu’au niveau individuel.
Contrairement aux idées reçues, la fonction du diététicien n’est pas juste axée sur l’orientation des patients vers une alimentation adaptée. Elle se penche donc sur l’écoute du patient. Le but étant de lui offrir une alimentation plus saine adaptée à son organisme.
Le diététicien a aussi la responsabilité de participer à la conception des nouveaux produits alimentaires.
Le métier de diététicien nécessite une passion pour tout ce qui est alimentation, une formation solide en biochimie.
Une bonne nutrition est le but premier du diétécicien. C’es pourquoi il s’intéresse sur la conception et la composition des aliments qu’il prescrits aux patients.
 

Salaire moyen d’un médecin diététicien

Source image : www.collegium-idf.fr

Pour ce qui concerne le salaire d’un médecin diététicien, ce salaire varie généralement en fonction de l’âge, du sexe et même du pays.
Il peut varier également en fonction du type de contrat et aussi de l’expérience.
Un diététicien ou nutritionniste qui commence sa carrière n’aura pas le même salaire ; que quelqu’un du même domaine qui a déjà plus de 5 ans d’expérience.
Un jeune diététicien gagnera comme salaire entre 1500 euros et 2500 euros de salaire brut mensuel.
Ce principe est valable dans tout secteur d’activités où on rémunèrera plus l’employé qui a plus d’expérience que celui qui n’en n’a pas.
En France, les médecins diététiciens reçoivent comme salaire brut annuel 31 000 euros par an ; soit environ 2583 euros par chaque mois.
Pour un nutritionniste, le salaire dépend également du milieu dans lequel il évolue.
Un nutritionniste qui commence sa carrière en milieu hospitalier touchera 1400 euros environ comme salaire net par mois.
Mais cette personne achèvera sa carrière avec au minimum 5000 euros par mois et encore plus en fonction de l’expérience.
En 2017, un diététicien en classe normale touchait entre 1626,05 euros et 2478,91 euros chaque mois.
Par contre un diététicien en classe supérieure se retrouvait avec un salaire mensuel compris entre 2047,79 euros et 2727,27 euros.
Cette classification est faite dans la fonction publique et diffère dans le secteur privé.
 

Comment devenir diététicien ? Formation, diplômes, concours

Source image : Diététique Pour Tous

Le métier de diététicien est le fruit de plusieurs voies.
D’autres passeront par voie de formation professionnelle, d’autres par voie de de formation académique et d’autres probablement par voie de concours.
En passant par la formation, deux diplômes donnent droit au métier de diététicien.
Il s’agit du BTS diététique (brevet de technicien supérieur) et du DUT (diplôme universitaire technologique) génie biologique, option diététique.
Pour obtenir ses diplômes, il faut être titulaire d’un bac S, ou d’un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) ou ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) ou STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) afin d’espérer être retenu pour la formation au métier de diététique.
Principalement pour ce qui concerne le diplôme de BTS diététique, elle est accessible à tous mais il est recommandé d’avoir un diplôme de bachelier dans les disciplines sus citées.
De manière générale, quel que soit votre diplôme vous devez avoir une formation scientifique ou une mise à niveau dans le domaine scientifique et plus particulièrement dans le domaine biologique pour être sûr de vous en sortir dans cette formation.
Cette formation pour obtention de BTS ou DUT se déroule pendant deux ans quel que soit les écoles ou instituts de formation.
Si vous optez plutôt pour l’obtention d’un diplôme universitaire un peu plus élevé que le BTS ou DUT, vous avez le choix de faire un MST (Maîtrise en sciences et techniques) qui peut s’obtenir à l’université de Paris ou de Lille 1.
Il est plus recommandé d’avoir au moins un bac+3 ou bac+4 pour être plus recherché sur le marché.
Par voie de concours, vous accédez à la fonction publique en tant que diététicien.
 

Différence entre un médecin diététicien et un nutritionniste

Source image : dieteticienne-anaismalpas

La différence entre un diététicien et un nutritionniste est parfois négligée. En effet certains personnes trouvent une similitude entre ces deux concepts.
Toutefois, il existe des points de divergences entre les deux métiers
La première différence se situe déjà au niveau de leur diplôme.
Alors que le diététicien n’a besoin que d’un BTS ou DUT pour exercer ce métier, le métier du nutritionniste exigera 8ans de formation.
Pendant son parcours, il touche plusieurs spécialités, notamment la gastroentérologie, la médecine générale, la pédiatrie, l’endocrinologie…
Alors que le médecin diététicien a une formation paramédicale, le nutritionniste a une formation médicale.
Le nutritionniste s’affiche comme étant un médecin avec un diplôme en nutrition. Pourtant,  le diététicien se reconnaît par sa formation de spécialiste de l’alimentation? Son métier englobe même le traitement des maladies liés au déficité de l’appareil digestif.
La différence s’établit également sur les modes d’exercice de leurs fonctions.
Le médecin diététicien a pour principal rôle de former, d’éduquer et d’encadrer ses patients en matière de nutrition.
Par contre, le nutritionniste anticipe, diagnostique et prend en charge les différents troubles liés à la nutrition.
La différence se situe également sur le lieu d’exercice de fonctions.
Contrairement au nutritionniste qui a son propre cabinet, qui travaille à domicile, au sein d’un hôpital ou d’une équipe médicale ; le diététicien intervient la plupart du temps dans les collectivités locales.
 
 

Un médecin peut-il être diététicien et nutritionniste en même temps ?

Source image : Sabrina Cerensky diététicienne

On répondrait de prime à bord par l’affirmative mais avec des réserves ou des conditions à relever.
On appelle généralement le diététicien sous le nom de médecin diététicien mais en réalité c’est par abus de langage.
En réalité, le titre de médecin est sanctionné par une formation d’au moins sept ans en médecine or la formation de diététicien ne remplit pas cette conditionnalité.
Un médecin peut être diététicien et nutritionniste en même temps pour plusieurs raisons.
Premièrement parce que de par la formation professionnelle et académique, la formation de nutritionniste intègre la formation de diététicien.
Contrairement à un diététicien, un médecin nutritionniste a d’abord une formation de base qui est dans le domaine médicale et ensuite une formation complémentaire qui est le DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) de nutrition.
Deuxièmement, de par les fonctions que chaque métier remplit.
Il est possible de cumuler pour un médecin la fonction de nutritionniste et de diététicien au regard des différentes tâches de chacun.
C’est ainsi qu’on parle parfois de diététicien nutritionniste pour faire référence à ce cumul de fonction.
Au-delà d’avoir des différences, ces métiers sont complémentaires et s’entremêlent avec l’expérience et la pratique.
Si vous envisagez être un médecin diététicien nutritionniste, cela est possible et cela vous demandera plus de formation, plus de tâches et aussi plus de disponibilité.
 

Où trouver des offres d’emploi pour diététiciens en France ?

Source image : Cyphoma

De nombreux sites tant physiques qu’en ligne existent pour trouver un emploi en France en tant que diététicien.
D’abord en termes de localisation géographique, vous pouvez retrouver la plupart des entreprises qui recrutent les diététiciens en Île-de-France, à Lyon, Ivry-sur-Seine, Orly et même à Paris.
Des entreprises telles que la Fédération Hospitalière de France, PHI-RH, COMPASS Group France,Elior, MAIGRIR 2000 proposent constamment des offres d’emploi dans le domaine diététique.
Il est important pour vous de constamment faire un tour dans ces entreprises si elles sont présentes dans votre région ou sur leur page internet.
Ensuite, les offres d’emploi pour diététiciens en France peuvent se trouver sur des sites internet qui offrent constamment des informations sur les jobs disponibles quel que soit le lieu géographique et l’adresse de l’entreprise.
Comme sites internet, il y a www.optioncarriere.com, www.meteojob.com, www.jobisjob.fr, www.ouestfrance-emploi.com, www.staffsante.fr, www.qui-recrute.com, www.avantage-entreprise.com, www.boxmyjob.com, et bien d’autres encore qui sont des plates-formes de communication en termes d’opportunités d’emplois.
Il est important d’avoir la bonne information, d’être abonné à ces réseaux de communication et d’informations et aussi de suivre en temps réel et continue les informations relatives à ces différentes offres dans les différentes villes.
Les offres d’emplois doivent se chercher donc en lieux physiques, en lieux virtuels et aussi de bouche à bouche selon les relations que l’on entretient dans un périmètre bien défini.
 

Comment rédiger sa lettre de motivation pour devenir diététicien dans un hôpital ?


 

Source image : SlidePlayer

Deux choses à savoir pour rédiger sa lettre de motivation afin de devenir diététicien. Pendant la rédaction, il importe de prendre en compte le fond et la forme de la lettre.
L’équilibre entre le fond et la forme d’une lettre de motivation est important pour être assuré d’attirer l’attention du recruteur. Cela vous permettra aussi d’être classé parmi les meilleurs profils.

Que doit contenir le fond d’une lettre de motivation ?

Le fond d’une lettre de motivation relative au métier de diététicien doit contenir la pédagogie, la patience, la psychologie, et l’organisation.
Le recruteur doit déceler votre sens pédagogique c’est-à-dire votre capacité à éduquer vos patients.
A travers votre lettre de motivation, vous devez aussi laisser entrevoir votre capacité d’écoute et de patience.
Pour le recruteur, il est important de savoir si vous êtes un bon psychologue, si vous avez le sens de l’organisation.
Ce sont ces différents atouts qui garantiront votre recrutement au sein de la structure hospitalière dans laquelle vous souhaitez exercer.

La forme de la lettre de motivation

Pour ce qui concerne la forme de la lettre de motivation, elle doi comporter trois grandes parties.
La première concerne votre niveau de connaissance du centre hospitalier, ses besoins, ses defis en matière de diététique.
La deuxième partie est relative à votre présentation en tant que diététicien, vos expériences, vos résultats dans d’autres cabinets…
La troisième partie concerne l’établissement.
Ici, vous exposez votre apport à l’établissement, la relation entre vous et l’établissement.
 

Prix des consultations et remboursements des visites chez le diététicien

Les prix couramment pratiqués par les diététiciens sont arbitraires car ne sont pas réglementés par la législation en cours.
Chaque diététicien fixe ses prix en fonction des charges, mais également de sa politique commerciale.
très souvent, la consultation chez les diététiciens se facture en heure au prix de 35 euros à 60 euros.
Lorsque les consultations se font en moins d’une heure notamment en 15 et 30 minutes environ, le prix est situé entre 20 et 40 euros.
Il peut arriver dans certains cas que vous faites une première consultation et ensuite des consultations de suivi.
Dans ce cas, la première consultation vous coûtera environ 40 euros et les consultations de suivi environ 30 euros.
En général, les consultations en diététique ne font pas objet de remboursement que ce soit par le cabinet ou par la sécurité sociale.
Lorsqu’il s’agit de remboursement dans la majorité des cas, c’est le rôle des mutuelles et cela se fait sous certaines conditions.
D’où l’importance d’être affilié à une mutuelle ou d’aller étant couvert par une mutuelle.
Les prix pratiqués par les diététiciens doivent faire objet de négociation et d’entente entre vous et le médecin pratiquant.








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

► Diététicien : Métier, formations, salaire, offre d'emploi et lettre de motivation…

Informations sur le métier de médecin diététicien

Source image :https://www.onmeda.fr/dietetique/dieteticien.htmlonmeda.fr

Le métier de diététicien s’apparente un peu à celui du nutritionniste. Il se focalise essentiellement sur l’alimentation mais aussi sur la santé du corps humain.
Celui ou celle qui joue le rôle de diététicien a plusieurs fonctions à remplir tant au niveau de l’hôpital qu’au niveau individuel.
Contrairement aux idées reçues, la fonction du diététicien n’est pas juste axée sur l’orientation des patients vers une alimentation adaptée. Elle se penche donc sur l’écoute du patient. Le but étant de lui offrir une alimentation plus saine adaptée à son organisme.
Le diététicien a aussi la responsabilité de participer à la conception des nouveaux produits alimentaires.
Le métier de diététicien nécessite une passion pour tout ce qui est alimentation, une formation solide en biochimie.
Une bonne nutrition est le but premier du diétécicien. C’es pourquoi il s’intéresse sur la conception et la composition des aliments qu’il prescrits aux patients.
 

Salaire moyen d’un médecin diététicien

Source image : www.collegium-idf.fr

Pour ce qui concerne le salaire d’un médecin diététicien, ce salaire varie généralement en fonction de l’âge, du sexe et même du pays.
Il peut varier également en fonction du type de contrat et aussi de l’expérience.
Un diététicien ou nutritionniste qui commence sa carrière n’aura pas le même salaire ; que quelqu’un du même domaine qui a déjà plus de 5 ans d’expérience.
Un jeune diététicien gagnera comme salaire entre 1500 euros et 2500 euros de salaire brut mensuel.
Ce principe est valable dans tout secteur d’activités où on rémunèrera plus l’employé qui a plus d’expérience que celui qui n’en n’a pas.
En France, les médecins diététiciens reçoivent comme salaire brut annuel 31 000 euros par an ; soit environ 2583 euros par chaque mois.
Pour un nutritionniste, le salaire dépend également du milieu dans lequel il évolue.
Un nutritionniste qui commence sa carrière en milieu hospitalier touchera 1400 euros environ comme salaire net par mois.
Mais cette personne achèvera sa carrière avec au minimum 5000 euros par mois et encore plus en fonction de l’expérience.
En 2017, un diététicien en classe normale touchait entre 1626,05 euros et 2478,91 euros chaque mois.
Par contre un diététicien en classe supérieure se retrouvait avec un salaire mensuel compris entre 2047,79 euros et 2727,27 euros.
Cette classification est faite dans la fonction publique et diffère dans le secteur privé.
 

Comment devenir diététicien ? Formation, diplômes, concours

Source image : Diététique Pour Tous

Le métier de diététicien est le fruit de plusieurs voies.
D’autres passeront par voie de formation professionnelle, d’autres par voie de de formation académique et d’autres probablement par voie de concours.
En passant par la formation, deux diplômes donnent droit au métier de diététicien.
Il s’agit du BTS diététique (brevet de technicien supérieur) et du DUT (diplôme universitaire technologique) génie biologique, option diététique.
Pour obtenir ses diplômes, il faut être titulaire d’un bac S, ou d’un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) ou ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) ou STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) afin d’espérer être retenu pour la formation au métier de diététique.
Principalement pour ce qui concerne le diplôme de BTS diététique, elle est accessible à tous mais il est recommandé d’avoir un diplôme de bachelier dans les disciplines sus citées.
De manière générale, quel que soit votre diplôme vous devez avoir une formation scientifique ou une mise à niveau dans le domaine scientifique et plus particulièrement dans le domaine biologique pour être sûr de vous en sortir dans cette formation.
Cette formation pour obtention de BTS ou DUT se déroule pendant deux ans quel que soit les écoles ou instituts de formation.
Si vous optez plutôt pour l’obtention d’un diplôme universitaire un peu plus élevé que le BTS ou DUT, vous avez le choix de faire un MST (Maîtrise en sciences et techniques) qui peut s’obtenir à l’université de Paris ou de Lille 1.
Il est plus recommandé d’avoir au moins un bac+3 ou bac+4 pour être plus recherché sur le marché.
Par voie de concours, vous accédez à la fonction publique en tant que diététicien.
 

Différence entre un médecin diététicien et un nutritionniste

Source image : dieteticienne-anaismalpas

La différence entre un diététicien et un nutritionniste est parfois négligée. En effet certains personnes trouvent une similitude entre ces deux concepts.
Toutefois, il existe des points de divergences entre les deux métiers
La première différence se situe déjà au niveau de leur diplôme.
Alors que le diététicien n’a besoin que d’un BTS ou DUT pour exercer ce métier, le métier du nutritionniste exigera 8ans de formation.
Pendant son parcours, il touche plusieurs spécialités, notamment la gastroentérologie, la médecine générale, la pédiatrie, l’endocrinologie…
Alors que le médecin diététicien a une formation paramédicale, le nutritionniste a une formation médicale.
Le nutritionniste s’affiche comme étant un médecin avec un diplôme en nutrition. Pourtant,  le diététicien se reconnaît par sa formation de spécialiste de l’alimentation? Son métier englobe même le traitement des maladies liés au déficité de l’appareil digestif.
La différence s’établit également sur les modes d’exercice de leurs fonctions.
Le médecin diététicien a pour principal rôle de former, d’éduquer et d’encadrer ses patients en matière de nutrition.
Par contre, le nutritionniste anticipe, diagnostique et prend en charge les différents troubles liés à la nutrition.
La différence se situe également sur le lieu d’exercice de fonctions.
Contrairement au nutritionniste qui a son propre cabinet, qui travaille à domicile, au sein d’un hôpital ou d’une équipe médicale ; le diététicien intervient la plupart du temps dans les collectivités locales.
 
 

Un médecin peut-il être diététicien et nutritionniste en même temps ?

Source image : Sabrina Cerensky diététicienne

On répondrait de prime à bord par l’affirmative mais avec des réserves ou des conditions à relever.
On appelle généralement le diététicien sous le nom de médecin diététicien mais en réalité c’est par abus de langage.
En réalité, le titre de médecin est sanctionné par une formation d’au moins sept ans en médecine or la formation de diététicien ne remplit pas cette conditionnalité.
Un médecin peut être diététicien et nutritionniste en même temps pour plusieurs raisons.
Premièrement parce que de par la formation professionnelle et académique, la formation de nutritionniste intègre la formation de diététicien.
Contrairement à un diététicien, un médecin nutritionniste a d’abord une formation de base qui est dans le domaine médicale et ensuite une formation complémentaire qui est le DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) de nutrition.
Deuxièmement, de par les fonctions que chaque métier remplit.
Il est possible de cumuler pour un médecin la fonction de nutritionniste et de diététicien au regard des différentes tâches de chacun.
C’est ainsi qu’on parle parfois de diététicien nutritionniste pour faire référence à ce cumul de fonction.
Au-delà d’avoir des différences, ces métiers sont complémentaires et s’entremêlent avec l’expérience et la pratique.
Si vous envisagez être un médecin diététicien nutritionniste, cela est possible et cela vous demandera plus de formation, plus de tâches et aussi plus de disponibilité.
 

Où trouver des offres d’emploi pour diététiciens en France ?

Source image : Cyphoma

De nombreux sites tant physiques qu’en ligne existent pour trouver un emploi en France en tant que diététicien.
D’abord en termes de localisation géographique, vous pouvez retrouver la plupart des entreprises qui recrutent les diététiciens en Île-de-France, à Lyon, Ivry-sur-Seine, Orly et même à Paris.
Des entreprises telles que la Fédération Hospitalière de France, PHI-RH, COMPASS Group France,Elior, MAIGRIR 2000 proposent constamment des offres d’emploi dans le domaine diététique.
Il est important pour vous de constamment faire un tour dans ces entreprises si elles sont présentes dans votre région ou sur leur page internet.
Ensuite, les offres d’emploi pour diététiciens en France peuvent se trouver sur des sites internet qui offrent constamment des informations sur les jobs disponibles quel que soit le lieu géographique et l’adresse de l’entreprise.
Comme sites internet, il y a www.optioncarriere.com, www.meteojob.com, www.jobisjob.fr, www.ouestfrance-emploi.com, www.staffsante.fr, www.qui-recrute.com, www.avantage-entreprise.com, www.boxmyjob.com, et bien d’autres encore qui sont des plates-formes de communication en termes d’opportunités d’emplois.
Il est important d’avoir la bonne information, d’être abonné à ces réseaux de communication et d’informations et aussi de suivre en temps réel et continue les informations relatives à ces différentes offres dans les différentes villes.
Les offres d’emplois doivent se chercher donc en lieux physiques, en lieux virtuels et aussi de bouche à bouche selon les relations que l’on entretient dans un périmètre bien défini.
 

Comment rédiger sa lettre de motivation pour devenir diététicien dans un hôpital ?


 

Source image : SlidePlayer

Deux choses à savoir pour rédiger sa lettre de motivation afin de devenir diététicien. Pendant la rédaction, il importe de prendre en compte le fond et la forme de la lettre.
L’équilibre entre le fond et la forme d’une lettre de motivation est important pour être assuré d’attirer l’attention du recruteur. Cela vous permettra aussi d’être classé parmi les meilleurs profils.

Que doit contenir le fond d’une lettre de motivation ?

Le fond d’une lettre de motivation relative au métier de diététicien doit contenir la pédagogie, la patience, la psychologie, et l’organisation.
Le recruteur doit déceler votre sens pédagogique c’est-à-dire votre capacité à éduquer vos patients.
A travers votre lettre de motivation, vous devez aussi laisser entrevoir votre capacité d’écoute et de patience.
Pour le recruteur, il est important de savoir si vous êtes un bon psychologue, si vous avez le sens de l’organisation.
Ce sont ces différents atouts qui garantiront votre recrutement au sein de la structure hospitalière dans laquelle vous souhaitez exercer.

La forme de la lettre de motivation

Pour ce qui concerne la forme de la lettre de motivation, elle doi comporter trois grandes parties.
La première concerne votre niveau de connaissance du centre hospitalier, ses besoins, ses defis en matière de diététique.
La deuxième partie est relative à votre présentation en tant que diététicien, vos expériences, vos résultats dans d’autres cabinets…
La troisième partie concerne l’établissement.
Ici, vous exposez votre apport à l’établissement, la relation entre vous et l’établissement.
 

Prix des consultations et remboursements des visites chez le diététicien

Les prix couramment pratiqués par les diététiciens sont arbitraires car ne sont pas réglementés par la législation en cours.
Chaque diététicien fixe ses prix en fonction des charges, mais également de sa politique commerciale.
très souvent, la consultation chez les diététiciens se facture en heure au prix de 35 euros à 60 euros.
Lorsque les consultations se font en moins d’une heure notamment en 15 et 30 minutes environ, le prix est situé entre 20 et 40 euros.
Il peut arriver dans certains cas que vous faites une première consultation et ensuite des consultations de suivi.
Dans ce cas, la première consultation vous coûtera environ 40 euros et les consultations de suivi environ 30 euros.
En général, les consultations en diététique ne font pas objet de remboursement que ce soit par le cabinet ou par la sécurité sociale.
Lorsqu’il s’agit de remboursement dans la majorité des cas, c’est le rôle des mutuelles et cela se fait sous certaines conditions.
D’où l’importance d’être affilié à une mutuelle ou d’aller étant couvert par une mutuelle.
Les prix pratiqués par les diététiciens doivent faire objet de négociation et d’entente entre vous et le médecin pratiquant.








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *