► Régime sans résidu : Principe, aliments autorisés et interdits et informations


Qu’est-ce qu’un régime sans résidu ?

Source image: http://maigrir100regime.blogspot.com/2012/08/comment-faire-un-regime-sans-residus.html

Le résidu est une fibre alimentaire végétale ou animale, mal digéré par les intestins et donc non absorbable par l’organisme.
Généralement, ce régime est prescrit avant une endoscopie ou coloscopie et pour le traitement des poussées de certaines maladies intestinales.
L’objectif étant de diminuer les risques d’irritations de la muqueuse du colon en réduisant la fréquence et le volume des selles.
C’est donc un régime déséquilibré induisant des carences alimentaires importantes, prévues pour une courte période et uniquement sur prescription médicale.
On distingue le régime sans résidu strict et celui élargi, fonction de l’état du malade et des attentes du médecin.
Le régime sans résidu strict consiste en la suppression totale des aliments contenant des fibres alimentaires (fruits, légumes, noix, céréales).
L’alimentation prescrite se caractérise par la consommation d’aliment sans matière grasse, les laitages autorisés sont les fromages à pâte cuite.
Le régime élargi, pauvre en fibres, autorise les laitages et certains légumes et fruits cuits, il n’est pas très exigeant.
L’autorisation des laitages est fonction des objectifs du régime ; ils accélèrent le transit intestinal, en particulier pour le lait.
Le régime sans résidu est un programme minceur, une diète pour la plupart du temps, préconisé avant un examen médical.
 

Tableau des aliments autorisés et interdits d’un régime sans résidu

Famille Statut PERMI/DÉFENDU Aliments spécificités
Pommes de terre Interdit Frites et chips, sautées, en ragout, à l’eau, purée
Légumes Interdit Tous les légumes crus, cuits
Fruits Interdit Tous les fruits crus, cuits
Viandes Permis Bœuf et cheval, veau, côtes d’agneau dégraissées, jambon dégraissé, volaille sans la peau, foie, cervelle, langue selon préparation
Défendu Gibiers, abats, tripes, rognons
Coquillages et crustacés Permis Langouste, homard, moules, crevettes
Défendu  
Œufs Permis  
Défendu Frits sur le plat, en omelette
Matières grasses Permis Beurre, margarine au tournesol, huiles crues
Défendu Toutes cuites, fritures, beurre noir, lard, saindoux, crème fraiche.
Pain, biscottes Permis Biscottes
Défendu Pain frais, chaud, complet, de seigle, de son, pain rassis, grillé
Céréales Permis  
Défendu Complètes, non raffinées, flocons de céréales, purée de lentilles ou de pois
Sucre et dérivés Permis Sucre, miel, gelée, pâtes de fruits, chocolat noir nature.
Défendu Glaces et sorbets, confiture
Pâtisserie Permis Biscuits secs et pâtisseries sèches, pâtisserie maison sans crème
Défendu À la crème, pâtes feuilletées
Potages Permis Bouillon de légumes uniquement avec des petites pâtes
Défendu Autres
Boissons Permis Eau, thé, café léger
Défendu Gazeuses, jus de fruits, vin et boissons alcoolisées, thé et café forts, cacao
Divers Défendu Sauces mayonnaise, hollandaise, épices, condiments, vinaigre.

 

Le régime sans résidu et la constipation

Source image : https://www.youtube.com/watch?v=FYHATHhGEpw

La constipation est un cas d’indigestion qui se caractérise par des difficultés à éliminer des selles souvent petites et dures.
Elle se manifeste par des ballonnements, des douleurs et des selles difficiles à évacuer (moins de trois fois par semaine).
La constipation est due à des pathologies comme l’hypothyroïdie, au manque d’exercice physique et à une alimentation faible en fibres.
En cas de constipation, l’idéal est de consommer un peu de pruneaux ou figues par jour accompagné de fruits frais.
Si elle persiste, il est préférable de réviser ses habitudes alimentaires et consulter un médecin, mais elle peut être provoquée.
Le Régime sans résidus a pour but d’éviter la formation des selles en réduisant les fibres alimentaires dans les intestins.
Il permet donc de créer une constipation en cas de fissure anale, de déchirement du périnée ou de pathologie rectale.
De même certains médicaments durant un régime sans résidus, comme les antidépresseurs et les antiacides peuvent aussi entrainer une constipation.
À moins d’être suivi par un médecin, il ne faut pas négliger une constipation qui dure plus de deux semaines.
En effet, telle peut être le signe d’une pathologie comme l’occlusion intestinale et dans ce cas, une hospitalisation est indispensable.
 

Qu’est-ce que la coloscopie ? Quel rapport avec le régime sans résidu ?

Source image : http://hopital-prive-la-louviere-lille.ramsaygds.fr/vous-%C3%AAtes-patient-tous-nos-soins/coloscopie-3

La coloscopie est un examen d’imagerie médicale qui permet de visualiser la partie inférieure du tube digestif grâce au coloscope.
C’est l’exploration du côlon, segment terminal de l’intestin, afin de visualiser les parois coliques lors du retrait progressif de l’appareil.
Il s’agit d’un examen préventif (recherche d’excroissances anormales ou de causes de symptômeschroniques anormaux) ou thérapeutique (cancers du côlon).
Pour qu’elle soit réussie, la coloscopie nécessite une préparation spécifique : il faut vider le côlon de ses matières fécales.
De ce fait, le malade doit suivre une préparation colique et un régime sans résidu, autrement dit sans fibre alimentaire.
D’où le rapport entre le régime sans résidus et la coloscopie : le régime facilite l’exécution sans complication de l’opération.
Il devient nécessaire, pour le malade de suivre les consignes du médecin ;selon la préparation qui convient à son organisme.
Il existe différents types de préparations, seulement aucune d’elles n’est efficace à 100 %, d’où l’importance d’une consultation au préalable.
Une mauvaise préparation, c’est-à-dire le non-respect ou la non-adéquation des mesures prescrites, entraine la présence de résidus dans le côlon.
Cela entrave la vision parfaite des parois du côlon et augmente la probabilité pour l’équipe médicale d’échapper à certaines lésions.
 

Quels aliments manger avant une coloscopie ? Comment bien choisir les aliments ?

Source image : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_sans_r%C3%A9sidu

Le patient se préparant à subir une coloscopie doit être au courant des problèmes liés à la préparation de celle-ci.
La plupart des produits végétaux consommés aujourd’hui contiennent des composés essentiels à l’organisme, soutenus par une armature de fibres alimentaires.
Il en résulte que leurs constituants (cellulose, hémicellulose) traversent l’estomac et l’intestin grêle et arrivent presque intacts dans le côlon.
La mise en place d’un régime sans fibres permet d’arrêter la production de déchets (résidus) qui pourraient gêner la coloscopie.
Une liste d’aliments interdits est prescrite et doit être scrupuleusement respectée : celle-ci est souvent spécifique au médecin réalisant l’opération.
Les aliments autorisés sont : les fruits (uniquement cuits), les viandes peu grasses, du poisson, des œufs et du potage.
On distingue les farine autorisés comme le riz blanc, les pattes blanches, la polenta, les biscottes, le pain blanc grillé.
Le lait dans les préparations, yaourts, fromages frais, fromages à pâte dure (gruyère, emmenthal, etc.), sont des produits laitiers admis.
Certains produits sucrés, des matières grasses, des condiments et boissons (eau plate, thé, tisanes, café léger modérément) sont aussi autorisés.
Le côlon doit être au repos et parfaitement propre pour permettre un examen précis et réaliser les gestes thérapeutiques utiles.
 

Exemple des repas et recettes d’un régime sans résidu

Source image: https://www.corpsparfait.org/regime-sans-residu/

Le régime sans résidu ou encore régime sans fibres se particularise par l’élimination accentuée d’aliments non digérés dans les selles.
L’objectif principal de pareil régime étant la réduction des quantités dans l’intestin et l’augmentation du temps de digestion des aliments.
Il est conseillé d’exécuter ce régime durant un mois avant de procéder à la réintroduction lente des différents aliments proscrits.
Le régime doit être accompagné d’une activité physique régulière ; en évitant alcool encore moins les cigarettes afin de préserver l’organisme.
Le matin pour ce régime, l’on peut consommer deux biscottes, une noix de beurre ou de la gelée de fruits.
On peut consommer une compote de fruits, un carré de chocolat noir et une tasse de thé ou de café.
Le déjeuner à midi, se constituera des œufs à la coque, des pâtes, du comté et une gelée de coings.
Enfin le diner adoucira les papilles avec un bouillon de légumes, une large tranche de pain à la farine blanche.
On distingue une multitude de recettes dans ce sillage tel que le steak, le riz vinaigrette et du saumon papillote.
Les pommes de terre persillées, le riz au curry, une quiche au fromage, un bouillon au tapioca sont aussi conseillés.
 

Exemple de desserts d’un régime sans résidu

Source image : https://acaiberry900.com/?cip=MjE0NjYuMTI5LjAuNjM5LjAuLjE2MTAxNDk0OS40Ny4w

Nous avons compris qu’un régime sans résidu a pour objectif de diminuer voire de supprimer totalement les fibres de l’alimentation.
En effet les fibres ou résidus ont du mal à être assimilés par l’appareil digestif et stagnent longtemps dans l’estomac.
Ce qui conduit indubitablement l’organisme à fournir beaucoup plus d’efforts ;épuisant considérablement les intestins qui deviennent fragiles avec le temps.
L’idée est d’éliminer les aliments comme le lait, les produits laitiers, les viandes, les matières grasses cuites (bacon, beurre cuit).
Les œufs cuits, les fruits et légumes, les sauces, les condiments, les poissons en sauce ou crus sont à proscrire.
De même que le pain complet et quelques produits sucrés comme les glaces ou la confiture qui entrainent les résidus.
C’est dans ce contexte que les aliments qui constituent les desserts doivent être sélectionnés, afin de mieux faciliter la digestion.
On privilégiera les biscottes, du beurre allégé, de la gelée de coings, des petits gâteaux sablés et des gâteaux riz.
Les pâtes de fruits, les madeleines au chocolat noir (ou autres biscuits secs), la gelée de fruits sont aussi conseillés.
À la fin du régime, la réintroduction des aliments interdits doit se faire progressivement afin de ne pas stresser l’organisme.
 

Peut-on perdre du poids avec un régime sans résidu ?

Source image : https://www.unregimepourmaigrir.com/les-regimes/regime-sans-residu

Le régime sans résidu est une prescription médicale à des buts spécifiques, il faut l’éviter, car il peut être dangereux.
Son exécution doit donc être conditionnée par un avis favorable d’un médecin et non par un désir de maigrir quelconque.
En effet, pratiqué pendant un certain temps, ce dernier pourrait engendrer automatiquement une perte de poids, toutefois gare aux irrégularités.
Cette alimentation n’est pas équilibrée à cause de l’absence des fibres qui sont essentielles pour l’organisme, car elles le renforcent.
Les résidus sont constitués essentiellement de glucides alimentaires ; en effet très peu de graisse alimentaire échappe aux puissantes enzymes digestives.
On distingue dès lors, les a-galactosides des légumes secs, les fructanes (topinambour, racine de chicoré, bardane), et les fibres alimentaires.
Ces dernières constituent l’essentiel des résidus, il s’agit de glucides complexes comprenant la cellulose(fruits, légumes)et l’hémicellulose(féculents, céréales).
On dénombre aussi d’autres sucres complexes, les gommes, les mucilages, les algues, l’amidon du fait de son encapsulation, la lignine.
En outre, le régime sans fibres se suit sur une période courte, car il est très restrictif pour l’organisme humain.
La perte de poids devrait surtout être adaptée à la morphologie et au mode de vie de tout un chacun.
 

Originally posted 2018-10-19 13:00:01.

Régime sans résidu : Principe, aliments autorisés et interdits et informations
Évaluer cet article




Informations sur le congé de maternité : Calcul, dates, payement, démission, allocation

3 astuces incroyables pour arroser les plantes pendant que vous n'êtes pas chez vous

Suivez nous également sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

► Régime sans résidu : Principe, aliments autorisés et interdits et informations


Qu’est-ce qu’un régime sans résidu ?

Source image: http://maigrir100regime.blogspot.com/2012/08/comment-faire-un-regime-sans-residus.html

Le résidu est une fibre alimentaire végétale ou animale, mal digéré par les intestins et donc non absorbable par l’organisme.
Généralement, ce régime est prescrit avant une endoscopie ou coloscopie et pour le traitement des poussées de certaines maladies intestinales.
L’objectif étant de diminuer les risques d’irritations de la muqueuse du colon en réduisant la fréquence et le volume des selles.
C’est donc un régime déséquilibré induisant des carences alimentaires importantes, prévues pour une courte période et uniquement sur prescription médicale.
On distingue le régime sans résidu strict et celui élargi, fonction de l’état du malade et des attentes du médecin.
Le régime sans résidu strict consiste en la suppression totale des aliments contenant des fibres alimentaires (fruits, légumes, noix, céréales).
L’alimentation prescrite se caractérise par la consommation d’aliment sans matière grasse, les laitages autorisés sont les fromages à pâte cuite.
Le régime élargi, pauvre en fibres, autorise les laitages et certains légumes et fruits cuits, il n’est pas très exigeant.
L’autorisation des laitages est fonction des objectifs du régime ; ils accélèrent le transit intestinal, en particulier pour le lait.
Le régime sans résidu est un programme minceur, une diète pour la plupart du temps, préconisé avant un examen médical.
 

Tableau des aliments autorisés et interdits d’un régime sans résidu

Famille Statut PERMI/DÉFENDU Aliments spécificités
Pommes de terre Interdit Frites et chips, sautées, en ragout, à l’eau, purée
Légumes Interdit Tous les légumes crus, cuits
Fruits Interdit Tous les fruits crus, cuits
Viandes Permis Bœuf et cheval, veau, côtes d’agneau dégraissées, jambon dégraissé, volaille sans la peau, foie, cervelle, langue selon préparation
Défendu Gibiers, abats, tripes, rognons
Coquillages et crustacés Permis Langouste, homard, moules, crevettes
Défendu  
Œufs Permis  
Défendu Frits sur le plat, en omelette
Matières grasses Permis Beurre, margarine au tournesol, huiles crues
Défendu Toutes cuites, fritures, beurre noir, lard, saindoux, crème fraiche.
Pain, biscottes Permis Biscottes
Défendu Pain frais, chaud, complet, de seigle, de son, pain rassis, grillé
Céréales Permis  
Défendu Complètes, non raffinées, flocons de céréales, purée de lentilles ou de pois
Sucre et dérivés Permis Sucre, miel, gelée, pâtes de fruits, chocolat noir nature.
Défendu Glaces et sorbets, confiture
Pâtisserie Permis Biscuits secs et pâtisseries sèches, pâtisserie maison sans crème
Défendu À la crème, pâtes feuilletées
Potages Permis Bouillon de légumes uniquement avec des petites pâtes
Défendu Autres
Boissons Permis Eau, thé, café léger
Défendu Gazeuses, jus de fruits, vin et boissons alcoolisées, thé et café forts, cacao
Divers Défendu Sauces mayonnaise, hollandaise, épices, condiments, vinaigre.

 

Le régime sans résidu et la constipation

Source image : https://www.youtube.com/watch?v=FYHATHhGEpw

La constipation est un cas d’indigestion qui se caractérise par des difficultés à éliminer des selles souvent petites et dures.
Elle se manifeste par des ballonnements, des douleurs et des selles difficiles à évacuer (moins de trois fois par semaine).
La constipation est due à des pathologies comme l’hypothyroïdie, au manque d’exercice physique et à une alimentation faible en fibres.
En cas de constipation, l’idéal est de consommer un peu de pruneaux ou figues par jour accompagné de fruits frais.
Si elle persiste, il est préférable de réviser ses habitudes alimentaires et consulter un médecin, mais elle peut être provoquée.
Le Régime sans résidus a pour but d’éviter la formation des selles en réduisant les fibres alimentaires dans les intestins.
Il permet donc de créer une constipation en cas de fissure anale, de déchirement du périnée ou de pathologie rectale.
De même certains médicaments durant un régime sans résidus, comme les antidépresseurs et les antiacides peuvent aussi entrainer une constipation.
À moins d’être suivi par un médecin, il ne faut pas négliger une constipation qui dure plus de deux semaines.
En effet, telle peut être le signe d’une pathologie comme l’occlusion intestinale et dans ce cas, une hospitalisation est indispensable.
 

Qu’est-ce que la coloscopie ? Quel rapport avec le régime sans résidu ?

Source image : http://hopital-prive-la-louviere-lille.ramsaygds.fr/vous-%C3%AAtes-patient-tous-nos-soins/coloscopie-3

La coloscopie est un examen d’imagerie médicale qui permet de visualiser la partie inférieure du tube digestif grâce au coloscope.
C’est l’exploration du côlon, segment terminal de l’intestin, afin de visualiser les parois coliques lors du retrait progressif de l’appareil.
Il s’agit d’un examen préventif (recherche d’excroissances anormales ou de causes de symptômeschroniques anormaux) ou thérapeutique (cancers du côlon).
Pour qu’elle soit réussie, la coloscopie nécessite une préparation spécifique : il faut vider le côlon de ses matières fécales.
De ce fait, le malade doit suivre une préparation colique et un régime sans résidu, autrement dit sans fibre alimentaire.
D’où le rapport entre le régime sans résidus et la coloscopie : le régime facilite l’exécution sans complication de l’opération.
Il devient nécessaire, pour le malade de suivre les consignes du médecin ;selon la préparation qui convient à son organisme.
Il existe différents types de préparations, seulement aucune d’elles n’est efficace à 100 %, d’où l’importance d’une consultation au préalable.
Une mauvaise préparation, c’est-à-dire le non-respect ou la non-adéquation des mesures prescrites, entraine la présence de résidus dans le côlon.
Cela entrave la vision parfaite des parois du côlon et augmente la probabilité pour l’équipe médicale d’échapper à certaines lésions.
 

Quels aliments manger avant une coloscopie ? Comment bien choisir les aliments ?

Source image : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_sans_r%C3%A9sidu

Le patient se préparant à subir une coloscopie doit être au courant des problèmes liés à la préparation de celle-ci.
La plupart des produits végétaux consommés aujourd’hui contiennent des composés essentiels à l’organisme, soutenus par une armature de fibres alimentaires.
Il en résulte que leurs constituants (cellulose, hémicellulose) traversent l’estomac et l’intestin grêle et arrivent presque intacts dans le côlon.
La mise en place d’un régime sans fibres permet d’arrêter la production de déchets (résidus) qui pourraient gêner la coloscopie.
Une liste d’aliments interdits est prescrite et doit être scrupuleusement respectée : celle-ci est souvent spécifique au médecin réalisant l’opération.
Les aliments autorisés sont : les fruits (uniquement cuits), les viandes peu grasses, du poisson, des œufs et du potage.
On distingue les farine autorisés comme le riz blanc, les pattes blanches, la polenta, les biscottes, le pain blanc grillé.
Le lait dans les préparations, yaourts, fromages frais, fromages à pâte dure (gruyère, emmenthal, etc.), sont des produits laitiers admis.
Certains produits sucrés, des matières grasses, des condiments et boissons (eau plate, thé, tisanes, café léger modérément) sont aussi autorisés.
Le côlon doit être au repos et parfaitement propre pour permettre un examen précis et réaliser les gestes thérapeutiques utiles.
 

Exemple des repas et recettes d’un régime sans résidu

Source image: https://www.corpsparfait.org/regime-sans-residu/

Le régime sans résidu ou encore régime sans fibres se particularise par l’élimination accentuée d’aliments non digérés dans les selles.
L’objectif principal de pareil régime étant la réduction des quantités dans l’intestin et l’augmentation du temps de digestion des aliments.
Il est conseillé d’exécuter ce régime durant un mois avant de procéder à la réintroduction lente des différents aliments proscrits.
Le régime doit être accompagné d’une activité physique régulière ; en évitant alcool encore moins les cigarettes afin de préserver l’organisme.
Le matin pour ce régime, l’on peut consommer deux biscottes, une noix de beurre ou de la gelée de fruits.
On peut consommer une compote de fruits, un carré de chocolat noir et une tasse de thé ou de café.
Le déjeuner à midi, se constituera des œufs à la coque, des pâtes, du comté et une gelée de coings.
Enfin le diner adoucira les papilles avec un bouillon de légumes, une large tranche de pain à la farine blanche.
On distingue une multitude de recettes dans ce sillage tel que le steak, le riz vinaigrette et du saumon papillote.
Les pommes de terre persillées, le riz au curry, une quiche au fromage, un bouillon au tapioca sont aussi conseillés.
 

Exemple de desserts d’un régime sans résidu

Source image : https://acaiberry900.com/?cip=MjE0NjYuMTI5LjAuNjM5LjAuLjE2MTAxNDk0OS40Ny4w

Nous avons compris qu’un régime sans résidu a pour objectif de diminuer voire de supprimer totalement les fibres de l’alimentation.
En effet les fibres ou résidus ont du mal à être assimilés par l’appareil digestif et stagnent longtemps dans l’estomac.
Ce qui conduit indubitablement l’organisme à fournir beaucoup plus d’efforts ;épuisant considérablement les intestins qui deviennent fragiles avec le temps.
L’idée est d’éliminer les aliments comme le lait, les produits laitiers, les viandes, les matières grasses cuites (bacon, beurre cuit).
Les œufs cuits, les fruits et légumes, les sauces, les condiments, les poissons en sauce ou crus sont à proscrire.
De même que le pain complet et quelques produits sucrés comme les glaces ou la confiture qui entrainent les résidus.
C’est dans ce contexte que les aliments qui constituent les desserts doivent être sélectionnés, afin de mieux faciliter la digestion.
On privilégiera les biscottes, du beurre allégé, de la gelée de coings, des petits gâteaux sablés et des gâteaux riz.
Les pâtes de fruits, les madeleines au chocolat noir (ou autres biscuits secs), la gelée de fruits sont aussi conseillés.
À la fin du régime, la réintroduction des aliments interdits doit se faire progressivement afin de ne pas stresser l’organisme.
 

Peut-on perdre du poids avec un régime sans résidu ?

Source image : https://www.unregimepourmaigrir.com/les-regimes/regime-sans-residu

Le régime sans résidu est une prescription médicale à des buts spécifiques, il faut l’éviter, car il peut être dangereux.
Son exécution doit donc être conditionnée par un avis favorable d’un médecin et non par un désir de maigrir quelconque.
En effet, pratiqué pendant un certain temps, ce dernier pourrait engendrer automatiquement une perte de poids, toutefois gare aux irrégularités.
Cette alimentation n’est pas équilibrée à cause de l’absence des fibres qui sont essentielles pour l’organisme, car elles le renforcent.
Les résidus sont constitués essentiellement de glucides alimentaires ; en effet très peu de graisse alimentaire échappe aux puissantes enzymes digestives.
On distingue dès lors, les a-galactosides des légumes secs, les fructanes (topinambour, racine de chicoré, bardane), et les fibres alimentaires.
Ces dernières constituent l’essentiel des résidus, il s’agit de glucides complexes comprenant la cellulose(fruits, légumes)et l’hémicellulose(féculents, céréales).
On dénombre aussi d’autres sucres complexes, les gommes, les mucilages, les algues, l’amidon du fait de son encapsulation, la lignine.
En outre, le régime sans fibres se suit sur une période courte, car il est très restrictif pour l’organisme humain.
La perte de poids devrait surtout être adaptée à la morphologie et au mode de vie de tout un chacun.
 

Régime sans résidu : Principe, aliments autorisés et interdits et informations
Évaluer cet article




Glucides : Aliments, régime, musculation, besoin journalier et apport nutritionnel

Avocat : Bienfaits et vertus en santé et cosmétique de l'avocat et l'huile d&#

Suivez nous également sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Régime sans résidu : Principe, aliments autorisés et interdits et informations
Évaluer cet article